Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 08:00

Tel Charles Aznavour, il y a une vingtaine d'années, le Président Bernard Derosier annonce ses adieux au Music-Hall. Ainsi donc, il ne briguera pas au printemps prochain le siège de conseiller général de son canton et donc il renonce à présider le département du Nord qu'il dirige depuis des lustres. Mais il refuse avec dignité  le cadeau empoisonné d'un fauteuil au Sénat promis en compensation de ce renoncement. Et donc,  il demeure, jusque 2012, voire d'avantage, le député flamboyant de la seconde circonscription du Nord. Et après ? Le doute plane encore... Du coup, Patriiiiiiiiick Kanner qui rêve depuis qu'il portait des culottes courtes de ravir la présidence du département jubile et se voit déjà en haut de l'affiche. Le trône est à portée de main. Enfin, la consécration ! Sauf que... Le PS ne manque pas  d'ambitions, forcèment légitimes. Elles foisonnent, les ambitions légitimes... Et donc, si la place de grand patron du département se libère, ils seront nombreux à vouloir s'y asseoir. Le fauteuil est paraît-il confortable...

 

 

Ps... Après avoir rédigé ce billet, je découvre l'entretien qu'a accordé Bernard Derosier à Nord Eclair:

 

"Au conseil général, j'ai douze vice-présidents qui pourraient tous prétendre au fauteuil de président et aucun candidat tout désigné. Les histoires de calife ne m'ont jamais échappé... Si Patrick Kanner est le seul candidat à la présidence, c'est qu'il est forcément le meilleur mais il peut y avoir quelqu'un d'autre de mieux placé."

 

Ce n'est qu'un début...

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche