Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 12:38

"Je suis tombé par terre, c'est la faute à.... Kanner !" Si, si. Si rien ne va plus dans le Nord, c'est la faute à Patriiiiick Kanner qui selon la formule de Cht'Tine, a préféré les honneurs et les bonnes places au débat d'idée. En acceptant de devenir dans le gouvernement de l'ennemi (sic) ministre de la politique de la ville, de la jeunesse et des sports, l'ancien président du conseil général du Nord a ruiné tout espoir à gauche dans la Région. Si le PS risque de perdre la majorité aux prochaines élections départementales, c'est la faute à Kanner. Si la gauche risque de perdre les prochaines élections régionales, c'est la faute à Kanner, encore et toujours. Si les impôts vont augmenter à Lille, c'est la faute à... Oui, oui, encore lui ! Il y a de l'embrouille entre le PS et les Verts. C'est toujours la faute à.... Le patron des socialistes du Nord, Gilles Pargneaux, Bigoudi pour les intimes, le martèle "C'est parce qu'un ministre du Nord est au gouvernement"... alors, à mon tour, j'accuse "Je suis tombé par terre, c'est la faute à Kanner"

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 18:39

La Maire de Lille aime profondément sa ville, elle le clame sans cesse mais elle n'a que peu de considération pour les lillois. Lors de la dernière élection municipale, Chti'Tine a fait ses courses en région parisienne pour renouveler son conseil municipal en débauchant quelques étoiles montantes du parti socialiste de la capitale: Charlotte Brun devenue présidente du quartier de Wazemmes et Estelle Rhodes parvenu présidente du quartier de Moulins. Le Nord est décidemment attractif ! On murmure que le conseiller régional francilien et député européen du sud ouest, Emmanuel Maurel,  pourrait rejoindre sa tendre dans notre région et s'investir sur nos terres. Et ce jour, Titine annonce triomphante l'arrivée à Lille de son fidèle François Lamy, élu de Palaiseau, ancien ministre de la politique de la ville sous Jean Marc Ayrault. On ne sait guère encore ce que Lamy vient faire dans cette galère mais on suppute qu'il a des ambitions puisque Chti'Tine a souligné qu'il s'agissait "d'un engagement pour la deuxième partie de sa vie politique". Futur Maire de Lille ? Futur député du Nord ? Les deux ? A Lille, y'a de l'avenir pour les parigots ... proches de Titine !!!

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 17:43

Depuis le début de l'été, l'entourage de Martine Aubry annonce urbi et orbi qu'elle va rompre le silence qu'elle s'imposait jusqu'alors et qu'elle allait dire ,haut et fort, tout ce qu'elle pensait de la situation politique. Une annonce maintes fois répétées par ses proches. Nous sommes désormais en Automne et nous ne voyons toujours rien venir... A t'on muselé la Maire de Lille ? On a dit que Matignon avait dépêché des émissaires pour adoucir Chti'Tine et calmer ses humeurs de révolte. Opération réussie ? Où alors n'est-ce toujours pas le bon moment pour lancer le grand retour de Titine sur la grande scêne nationale ? Il faut dire aussi que celle que les journaleux parisiens qualifient parfois de "femme forte du Nord" ne pèse pas si lourd dans son département. Tous les députés socialistes du Nord, tous, les lillois en tête, ont voté sans état d'âme la confiance à Manuel Valls. Pas un seul n'a émis la moindre réserve. Voilà qui n'est guère encourageant pour elle...

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 15:58

IMG_0411ab.jpgPierre de Saintignon n'a vraiment pas beaucoup de chance. A peine le vicomte a t-il proclamé sa candidature pour présider la Région du Nord Pas-de-Calais et même la Picardie qui pourrait s'y adjoindre que Gilles Pargneaux, le fameux Bigoudi, a lancé un communiqué pour souligner: "Pierre de Saintignon est MON candidat". Aïe ! Aïe ! On connnaît le piteux score obtenu par Gilles aux élections européennes et la débandade des socialistes du Nord aux municipales. Gilles file la poisse et il en rajoute ! PDS serait SON candidat à lui...

 

Le vicomte Pierre de Saintignon n'est pas assuré d'être le candidat de tous les socialistes. L'actuel Président, Daniel Percheron (qui n'est pourtant pas un mauvais cheval...) s'évertue à lui trouver un autre challenger. Les socialistes du Pas-de-Calais ne sont guère enthousiastes. Et, le vicomte Pierre de Saintignon apparâit trop comme étant l'envoyé spécial de la Maire de Lille et cela ne plaît pas à tout le monde. C'est l'énorme difficiluté du 1er adjoint au Maire de Lille. Il n'a pas su se forger une personnalité propre et à son coeur défendant on le présente toujours comme "l'homme lige de Martine Aubry", "son bras droit", "son fidèle", "son proche", "son porte-flingue", bref le serviteur de la vraie patronne qui n'a pas que des amis. Le chemin de croix ne fait que commencer...

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 13:56

Elle trépigne d'impatience. Elle va parler. Haut et fort. Cht'Titine entend bien donner de la voix et ses petits soldats le confient sans cesse aux médias depuis le début de l'été: elle va sortir de sa réserve. Elle a balancé au début de l'été qu'il n'était pas encore trop tard pour que Hollande réussisse son quinquennat toute en s'emportant contre le projet de fusion du Nord Pas-de-Calais avec la Picardie. Puis, elle est partie discrétement en vacances. Et puis, même si elle a de le sympathie pour les "frondeurs" du PS, elle ne peut piffer Arnaud Montebourg pas plus que Manuel Valls. Difficile de se positionner lors de la crise du remaniement. Elle a mal vécu le "débauchage" de Patrick Kanner que les parisiens présentent comme l'un de ses proches (Alors que... Martine n'a jamais été proche de Patriiiiick !) Alors, les second-couteaux ont dénigré le nouveau ministre accusé de traitrise... Mais, elle reste en retrait. Elle attend toujours le bon moment. Ses affidés continuent de rassurer les inquiets: elle va parler. Haut et fort. Si, si. Sans prendre parti. Elle va causer en femme d'Etat. A l'occasion de la rentrée des classes, elle a lâché quelques mots. Alors qu'elle s'amuse à faire un dessin avec un enfant et qu'on lui demande si cette fleur qu'elle trace sur le papier, c'est une rose, elle répond: Il n'y en a plus. La rose socialiste est fânée. Et pour soutenir et condamner à la fois le 1er ministre qui avait déclaré sa flamme aux entreprises devant le Medef, elle martèle:

 

"Moi aussi j’aime l’entreprise et j’y ai travaillé, contrairement à d’autres... J’aime toutes les composantes de l’entreprise : salariés, cadres... J’aime quand les chefs d’entreprise font de l’économie et pas de la finance. Et j’aimerais que le MEDEF respecte les règles du contrat. Malheureusement aujourd’hui je n’ai pas l’impression que ce soit l’état d’esprit du MEDEF. Il faut les appeler à respecter les règles

 

Mais ce n'est qu'un amuse-bouche. Elle va bientôt prendre de la hauteur. Prendre date. Apparaître comme la "sauveuse". Celle qui peut réconcilier tout ce beau monde qui se déchire au sein du PS. Et les petites-mains se dévouent pour annoncer le futur miracle. Ainsi, le Maire de Lomme, Roger Vicot, fidèle parmi les fidèles, se remet à écrire pour dire qu'il est exaspéré par les bisbilles socialistes, que les râleurs n'ont pas tout à fait torts mais que le gouvernement a malgré tout un bilan honorable mais qu'il attend:

 

 

Alors j’attends…une personnalité de gauche sache sortir les socialistes de la mouise dans laquelle ils se sont enfoncés avec une énergie peu commune.

Alors j’attends… qu’avec un esprit responsable cette personnalité hisse, enfin, le niveau du débat au regard de l’enjeu qui devrait tous nous réunir, c’est à dire la réussite de nos politiques

Alors j’attends… que sans rejeter totalement certaines propositions des frondeurs, sans rejeter totalement la politique gouvernementale, cette personnalité de gauche, soumise à aucun cheffaillon d’estrade, dégagée des slogans réducteurs, signataire d’aucune harangue, redonne espoir à toute la gauche.

Alors j’attends… que cette personnalité démontre les erreurs, les fausses pistes, les espoirs déçus, porte sereinement les rééquilibrages nécessaires, souligne les incohérences et sache proposer, argumenter en s’appuyant aussi sur les aspects positifs de ces premières années de mandat présidentiel.

Et j’ai bon espoir.

 

Il ne donne pas de nom ni ne décrit  le visage de cette personnalité attendue comme...le Messie. Ce sera une surprise. Sainte Martine va bientôt apparaître. Amen.  

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 12:50

La Maire de Lille a présenté son gouvernement de combat pour reconquérir le coeur des lillois. Une équipe de 24 adjoints et 20 conseillers municipaux délégués à très forte dominante socialiste puisque le groupe des personnalités a déjà disapru depuis quelques années, que les communistes ne siègent plus sous le beffroi et que les verts perdent un peu de leur influence. Pas de surprise au sommet de l'équipe, on retrouve toujours le vicomte Pierre de Saintignon en charge des finances et du développement économique et le Sultan Walid Hanna délégué "aux politiques des territoires et à la citoyenneté". On ne parle donc plus de "démocratie participative" mais de "citoyenneté", ni de "politique de la ville" mais de "politiques des territoires". le changement est en marche...

La Verte Lise Daleux ne s'occupera plus de la petite enfance (ce qu'elle faisait bien) mais hérite d'un grand portefeuille de l'Ecologie appelé "Nature en ville, aux espaces verts, à la politique de l'eau et à la biodiversité". Elle sera néanmoins en concurrence avec d'autres élus puisque le centriste Jacques Richir présidera le quartier de Lille-Sud mais se chargera également du "cadre de vie" et que le socialiste Bernard Charles perd Lille-Sud au profit d'une délégation en charge du "développement durable et de l'agenda 21". Bref, l'écologie est partout... 

Ma consoeur Dalila Dendouga bénéficie d'une belle promotion puisqu'elle est 6éme adjointe déléguée "aux centres sociaux et maisons de quartier" mais aussi "à la prévention de la délinquance, à la médiation et aux droits de l'homme". Elle devra s'entendre avec Franck Hannoh qui garde de le quartier du Centre et la "sécurité" tout en se méfiant du Sultan Hanna qui veut d'ores et déjà la chaperonner...

Les 2 parisiennes atterrissent à la tête  du quartier de Moulins pour Estelle Rhodes et celui de Wazemmes pour Charlotte Brun, propulsée 5éme adjointe, avec un plan de la ville dans leur poche. Si l'on ne trouve plus d'élu chargé de l'enfance, Charlotte Brun se charge  des "politiques éducatives et la parentalité" alors que Claudie Lefebvre est déléguée aux "activités périscolaires". Eparpillement... 

On retrouve un éclatement des pouvoirs avec l'habitat puisque Estelle Rhodes se voit attribuer "les relations avec les bailleurs" tandis que la députée Audrey Linkenheld s'occupe du "plan lillois de l'habitat"  que Mélissa Menet se charge de "la lutte contre l'habitat indigne" et que Stanislas Dendievel gère "l'urbanisme, l'action foncière et l'habitat durable". 4 locataires dans le même studio... 

La belle verte, Marie-Pierre Bresson que ses collègues surnomment "Nouvelles Frontières" devient adjointe aux grands voyages puisqu'en  plus de la "coopération internationale et européenne" elle hérite du "tourisme" . Et là, aucune concurrence avec d'autres élus... 

Quoi d'autre ? On note la délégation du proche de Patriiiiick Kanner, Laurent Guyot qui se retrouve à la tête du quartier de Vauban mais aussi délégué à "l'inclusion sociale". C'est mieux que de combattre les exclusions... Passer de l'exclusion à l'inclusion, c'est le début du changement, non ?  Enfin, notre ami Bigoudis, le député européen Gilles Pargneaux devient "conseiller municipal délégué conseiller auprès du maire". Je n'invente rien.   Pour finir, provisoirement, sur ce gouvernement lillois, il convient de relever la disparition de la délégation aux ruches et aux abeilles... Le bourdon... 

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 12:03

Pas vraiment glorieux. Les grosses manoeuvres à la Communauté Urbaine de Lille risquent bien de dégoûter d'avantage encore les électeurs qui n'ont pas jusqu'à ce jour boudé les urnes. Certes, la gauche est devenue minoritaire au sein de l'assemblée communautaire et Martine Aubry ne pouvait que perdre la présidence. Mais de là à ne pas présenter de candidat ne serait-ce qu'au premier tour... Ne pas être candidat pour ne pas perdre et se lancer dans des curieuses combinaisons en choisissant de soutenir un candidat de droite dite modérée, Damien Castelain,  pour faire échouer celui de l'UMP, Bernard Gérard qui n'est pourtant pas un fou dangereux...  "L'important, c'est le projet" avait annoncé Martine Aubry. Sauf que nul ne connait vraiement le projet de l'heureux gagnant de ce tour de passe-passe. Un homme fiable puisque la veille du scrutin ce Maire d'une bourgade de 880 âmes avait signé un accord avec la tête de liste de l'UMP pour le dénoncer quelques heures plus tard. Quelles promesses le PS a mis dans la corbeille de cet étonnant mariage ? Quelles contreparties, Damien Castelain a t'il accordées au PS ? Bien sûr, nul ne le sait ! On ne sait même pas avec qui le nouveau président va gouverner. Les grosses manoeuvres continuent, en coulisse. Daniel Castelain a obtenu le poste grâce à la gauche mais pourrait s'allier avec l'UMP. Daniel Castelain est de droite mais il pourrait s'allier avec le PS. Bref, la démocratie a encore de beaux jours à l'ombre de nos regards attérés... Récemment, le site Rue 89, à l'occasion d'un entretien avec Pierre Mathiot, le brillant politologue de l'IEP de Lille, qualifiait Chti'Tine de future "Reine d'Angleterre". La Maire de Lille a effectivement perdu l'essentiel de son pouvoir en ne présidant plus l'assemblée de la rue du Ballon. La Reine de Lille ne fera plus la pluie et le beau temps sans l'aval du nouveau chef de la communauté urbaine. Des grandes colères en perspective...

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 15:06

Un conseil municipal pour pas grand chose... Martine Aubry élue Maire de Lille sans surprise a désigné dans la foulée ses adjoints mais sans annoncer leurs délégations. Adjoint à... On ne sait pas ! C'est comme si on annonçait un nouveau gouvernement en précisant le nom des heureux désignésmais  sans connaître leurs attributions. Durant une semaine, à Lille, les 24 adjoints au maire sont adjoints à... rien du tout. Curieux... Faut croire que Titine a quelques soucis qui l'ont empêché de préparer sérieusement son nouveau conseil. Sinon ? La première séance avait pour secrétaire le plus jeune élu de l'assemblée à savoir David Martin Brochen, un étudiant de Sciences-Po Lille. L'IEP de Lille est devenu la nouvelle fabrique des élus locaux. Si, si. Et Chti'Tine a tenu à souligner que ce nouvel élu promis à un grand avenir  n'avait aucune accointance avec son fidèle  époux malgré l'homonymie. "Je ne suis pas favorable aux dynasties, même si j'aimerais qu'il soit de ma famille" a t'elle martelé. Certes.  Certes. Martine n'est guère favorable aux dynasties. D'ailleurs, elle n'est pas la fille de quelqu'un de connu en politique. Non, non. Fille de personne...

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 14:01

Martine Aubry, comme prévu, sort vainqueur de l'élection municipale. Mais sans gloire... Moins d'un lillois sur deux s'est rendu aux urnes. Et, elle ne récolte que 52% de suffrages favorables. Soit 14 points de moins qu'au précédent scrutin. Une chute. Une chute non fatale puisqu'elle demeure pour 6 ans la Maire de Lille mais une défiance qui devra interroger. Attention à l'amnésie ! Régulièrement, les élus oublient l'abstention et le score limité  pour se croire "tout puissant" et faire semblant d'être approuvés par une solide majorité  pourtant réduite à une minorité de fidèles. La gauche n'est de fait plus majoritaire dans la Région, le Département et la Communuaté Urbaine. Même si Titine parvient à garder au prix de tractations multiples et variées la tête de la Communauté Urbaine, il faut bien l'admettre les socialistes et le peuple ne sont plus en osmose. L'heure n'est plus à l'arrogance !

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 17:19

"Faut pas pousser grand-mère dans les orties !", combien de fois ai-je entendu dans ma tendre enfance cette vieille expression ! Sinon, mémé devient méchante, en colère et rancunière. Non, mais... Martine Aubry vient d'en donné la démonstration cinglante. Titine n'a pas supporté mais alors pas du tout "l'affront de gauche". Depuis des lustres, à Lille, les communistes s'alliaient dès le 1er au tour avec le PS en négociant juste quelques postes et un peu de moyens tout en s'engageant à mettre en ouvre silencieusement et docilement la politique du Maire. Et cette fois ci, le Front de Gauche a pris le pari de faire liste à part et de proposer un programme et des idées. Avec un succès d'estime (plus de 6%) qui permettait en toute logique une fusion pour le second tour avec les socialos et les écolos. C'était sans compter sur la grosse colère de Chti'Tine qui a opposé un NIET clair et net à cette perspective traditionnelle dans d'autres villes. Titine n'a même pas rencontré la tête de liste du Front de Gauche, Hugo Vandamme.. C'est le chef départemental du PS, Gilles Pargneaux, alias bigoudis, qui a été chargé d'empêcher tout accord. Même si du coup, le score de Titine dimanche soir sera encore moins glorieux. Martine n'est peut être pas rancunière (quoique...) mais elle a de la mémoire. Un crime de "Lèse Martine" ne reste jamais impuni. Dès lors, le Front de Gauche n'aura plus un seul élu au sein du conseil municipal lillois. Mais il aura retrouvé la liberté de penser et d'agir...

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche