Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 17:48

"Apprendre l'histoire pour comprendre le présent".

La journaliste au Canard Enchainé, Dominique Simonnot,  vient de publier un bel ouvrage "Plus noir dans la nuit" consacré à l'histoire méconnue des mineurs du Pas-de-Calais. Si on peut regretter un style littéraire ennuyeux voire fastidieux, on sort forcément bouleversé de la lecture de ce récit poignant. Je résume. 1941: les mineurs sabotent et se mettent en grève pour ne pas fournir le Reich en charbon. L'occupant réagit: fusillade, déportations. Les survivants sont des héros de la résistance. 1945: le gouvernement qui allie gaullistes, socialistes et communistes demandent aux mineurs un effort surhumain pour la reconstruction du pays. Il faut extraire du charbon plus et plus vite. Les mineurs se sacrifient à la tâche dans l'intérêt du pays. 1948: le gouvernement remet en cause les "avantages" des mineurs. Décision prise par un ministre...socialiste. Les mineurs lancent une grève. Jules Moch, ministre de l'Intérieur socialiste, bombe le torse et envoie les CRS et l'armée. Un slogan est inventé "CRS = SS". Car les mineurs ont déjà vécu le même  acharnement lors de l'occupation allemande. Le gouvernement ne plie pas face à la populace. Dans le Pas-de-Calais plus de 700 mineurs sont condamnés par les tribunaux de Béthune et d'Arras  à de la prison ferme. La cour d'appel de Douai alourdit les peines... Les grèvistes sont licenciés sur le champ par les houillères. Un mineur viré perd son boulot et son salaire mais aussi son logement, le médecin etc. La plupart errent dans la misère. Quand ils retrouvent un travail, les houillères interviennent pour que le contrat soit immédiatement rompu. Les houillères dirigent tout dans le bassin minier. Un certain François Mitterrand félicite les forces de l'ordre qui ont tiré sur les grèvistes. 1981: les mineurs espèrent que la gauche au pouvoir acceptera de réparer les injustices dont ils furent victimes. Ils écrivent aux ministres. Aucun ne répond autrement qu'avec la formule habituelle "Monsieur le Ministre a pris connaissance avec intérêt de votre missive et charge Tartampion de lui donner la suite...". Les mineurs ne désarment pas. Ils relancent sans cesse. En vain. Les généraux félons de la guerre d'Algérie ont été amnistiés par le PS et ont vu leur carrière militaire reconstituée. Les mineurs n'en demandent pas d'avantage. Un peu de justice sociale. Mais c'est trop pour les gouvernants. Lionel Jospin rassure: il transmet le dossier à Martine Aubry. Martine transmet à ses services... et puis plus rien. Que du mépris.

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans tenu pour lu !!!
commenter cet article

commentaires

BILOUTE du VIMEU 14/05/2014 21:23


Et le Monsieur qui a  toujours la cravate de TRAVERS  : il en pense QUOI ??



BILOUTE du VIMEU 14/05/2014 17:02


La  CGT  comme nous est trés inquète car on rétrécit le projet et on repousse des délais :


Dans les heures qui viennent, Thierry Lepaon adressera un courrier au premier ministre. Le premier secrétaire de la Confédération générale du travail (CGT) réclamera le classement du projet de
canal Seine-Nord dans la catégorie « grand chantier ». Un statut qui permettrait aux salariés d’être « des acteurs essentiels et incontournables dans le processus de construction »,
comme l’explique Christian Garchery, membre de la direction Nord-Pas-de-Calais du syndicat.


Les travaux, qui auraient lieu de 2016 à 2022, impliqueraient 4500 emplois. « Dans la mouture actuelle, seuls 10% de ce total est réservé aux travailleurs du territoire, c’est dire le delta
qui reste », précise-t-il, redoutant un déferlement de travailleurs de l’est.


En décembre dernier, le projet, que l’on croyait enterré par le gouvernement, a été relancé par l’engagement de l’Union européenne. Celle-ci a décidé de financer plusieurs projets de grande
envergure et l’élargissement du canal entre Compiègne et Marquion, dans le cadre d’une liaison entre la Seine et l’Escaut, en fait partie.

BILOUTE du VIMEU 11/05/2014 10:19


OUI trop triste loa navigation dans le NORD - PICARDIE !!


BILAN PICARD :


la SOMME n' est quasi plus navigable ...


Dans l' AISNE  l' entretien  est minimum


et  quant au SEINE - NORD  c'est devenu  un dossier perdu  ....


Les verts ont trahi  et  on ne le dit pas assez fort ..........


.

d'autres aussi 10/05/2014 23:15


Moins graves mais tout aussi édifiant. L'approvisionnement en charbon de Paris était la grande préoccupation du gouvernement dès l'automne 1944-45 pour l'hiver. Les Ponts & Chaussées ont fait
des prouesses pour rétablir le trafic sur les voies navigables malgré les difficultés et les risques. Aucune reconnaissance ni récompense. On a bien lancé un programme d'indemnisation des
bateliers victimes de dommages de guerre mais la batellerie qui a tant contribué au développement et à la richesse de notre région a été sacrifiée, concurrencée à petit feu par la SNCF. Il suffit
de comparer l'état des péniches françaises et celui des belges et des hollandaises qui passent à Lille pour mesurer ce qu'on perd là aussi. Les artisans bateliers, gens travailleurs, indépendants
et qui votent peu n'ont pas su profiter du passage à Matignon de Michel Rocard, également maire de Confans-Ste-Honorine. Les alertes sur le climat devraient pourtant inciter à créer ou améliorer
les canaux comme nos voisins le demandent depuis longtemps mais les caisses sont vides et pour ces aménagements qui n'inéressent pas les Verts, elles le resteront. Nous avons de beaux jeux avec
beaucoup d'atouts mais on ne sait pas en jouer.

BILOUTE du VIMEU 10/05/2014 22:44


MELENCHON avait évoqué des amnisties " syndicales " ; il s'était aussi pris de passion  pour les affaires  du NORD  ...  Et pschitt ... Nos politiques ne savent plus ce qu'est
un dossier , oublié le fond  (  sans jeu de mots pour nos amis mineurs ) mais plus que de la forme ...  Et encore avec leur  invasions sur les réseaux sociaux c'est une fuite
en avant plus que des efforts de communications sans effet  pour les lendemains de la population .........

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche