Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 16:15

Nous avions déjà évoqué icile futur mariage du Ministre Eric Besson avec sa jeune dulcinée sous le haut patronage de Dame Rachida Dati. Mais le futur jeune marié a renoncé à cette cérémonie glamour de peur d'affronter un petit chahut de nombreux contestataires voulant s'inviter à la noce. Et on apprend que l'union pourrait être consacrée en Italie, devant le Maire de Rome. C'est l'occasion de rappeler les dispositions de l'article 165 du Code Civil:

 

"Le mariage sera célébré publiquement devant l'officier de l'état civil de la commune où l'un des époux aura son domicile ou sa résidence à la date de la publication..."

 

A ma connaissance, Monsieur Eric Besson n'a ni domicile, ni résidence en Italie. Et la promise, pas d'avantage... Ils auraient pu se marier à Paris, dans la commune dont il est le Maire, Donzère,  ou encore en Tunisie où la belle a sa résidence. Mais Rome... En plus cela va être compliqué puisque le Ministre devra demandé la transcription de son mariage sur les registres de l'état civil français et qu'en général cela dure des mois et des mois. Le consul de France à Rome devra vérifier si ce mariage est bien valide et donc interroger les jeunes mariés pour déterminer si la manoeuvre n'a pas pour objet de régulariser le séjour en France de l'épousée. Puis transmettre le dossier à Nantes où le Procureur, surchargé, va veiller au grain et éventuellement demander aux services de la police de l'air et des frontières de mener une enquête détaillée... Cela se passe comme cela habituellement. Et le policier demandera d'expliquer pourquoi ce mariage a été célébré à l'étranger, dans la précipitation, en dépit de l'article 165 du Code Civil. Monsieur Eric Besson risque de rencontrer de graves problèmes. Enfin en principe. Et Monsieur Besson et les principes...

 

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 15:29

Après un été tumultueux, le petit roi, dans sa grande sagesse, a tranché le fumeux débat de l'été. Après sa grande déclaration de guerre aux délinquants à Grenoble suivie par une surenchère de ses marquis qui voulaient déchoir de la nationalité française toutes sortes de délinquants aux origines douteuses, jusqu'aux polygames de "fait", le roitelet a annoncé que cette déchéance ne s'appliquera en réalité qu' aux tueurs de policiers et de gendarmes quand ils sont français par naturalisation et ce  depuis moins de 10 ans. Une décision qui sur le plan des principes demeure inacceptable puisqu'elle installe dans la loi deux catégories de français; ceux de souche et ceux en sursis. Mais l'on demeure dans le symbole ! Certes la symbolique n'est pas anodine. Mais comment faire croire qu'une telle mesure va induire une diminution de la recrudescence de la délinquance ? Que l'on me dise combien de personnes auraient été concernées par une telle mesure ces dernières années ! J'insiste, combien de personnes d'origine étrangère ayant obtenu la nationalité française par naturalisation depuis moins de 10 ans se sont rendues coupables de meurtre sur une personne dépositaire de l'autorité publique ces dernières années ? Une, deux ou aucune... Et alors que ces criminels risquent la prison à vie et passent néanmoins à l'acte, peut-on croire que la peur de perdre éventuellement la nationalité française les rendrait un tant sans peu raisonnables ? Tout cela n'est que billevesée et calembredaine. Un jour le château entend flatter l'extrême droite, le lendemain il faut rassurer les humanistes du centre (Il y en a !). Et au bout du compte, aucune mesure concrète pour contrer réellement l'insécurité n'est adoptée. Ben oui, il faudrait y mettre les moyens: des éducateurs, des policiers et des juges... Cela coûte trop cher ! Alors qu'un discours martial à la télé et des excès de langage à tout va, cela fait illusion. Et il suffit de marteler que la "gauche" naïve est la complice forcément coupable de la délinquance qui s'accroît... et le tour est joué. Mais qui y croit encore ?

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 14:25

Les patrons du Medef applaudissent un socialiste. Si, si ! L'éternel Michel Rocard, l'ambassadeurdes deux pôles, et toujours membre éminent du parti socialiste, a, comme il sait le faire, "parlé vrai" face à un parterre de chefs d'entreprise réunis par le Medef en déclarant  sérieusement :

 

"Le seul milieu qui connaisse quelque chose au monde extérieur, ce n'est pas vraiment les journalistes; ce n'est pas les hommes politiques, ils ne sont référés qu'à leurs seules traditions; ce n'est pas le monde salarial et ses syndicats; ce n'est pas les intellectuels, trop sensibilisés à leur langue et à leur culture; c'est vous les patrons. Vous n'avez pas de substituts. Vous êtes la seule expertise en connaissance du monde extérieur par rapport à ce qu'il s'y passe"

 

Succès garanti ! Voilà un homme qui sait parler à son public...

 

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 12:04

"Avez-vous pensé à indemniser la victime ?". Classiquement le magistrat qui préside l'audience correctionnelle pose cette rituelle question et gare à celui qui a oublié... Jacques Chirac, lui,  y a pensé. Alors qu'il doit (enfin !) comparaître devant ses juges pour une vieille affaire d'emplois fictifs (présumés...) au préjudice de la Ville de Paris à l'époque dont il en était le Maire, l'on apprend qu'après un repas avec le roitelet, l'UMP va régler en grande partie l'ardoise et Chichi, qui dit-on n'a jamais de sa vie payer quoique ce soit de sa poche, va cracher au bassinet. Sous réserve d'un vote du conseil municipal, le Maire de Paris, Bertrand Delannoë, accepte l'arrangement. "Trahison, collusion, tous pourris" clament certains et les Verts en tête. La nouvelle égérie écolo, pré-désignée pour les élections présidentielles (en attendant le programme et la stratégie, ils ont une candidate...) Eva Joly condamne fermement la "magouille". Celle qui déniche de la corruption sous tous les tapis et qui s'amuse à rappeler qu'elle connaît bien  Dominique Strauss-Khan pour l'avoir mis en examen s'exclame "C'est une faute politique !" Et, elle ne mâche pas ses mots lorsqu'elle rend sa sentence: "mépris de  la justice", "détournement de fonds", la ville de Paris accusée de "recel d'abus de confiance" et annonce "le déséquilibre au procès". Elle estime que les cotisations des membres de l'UMP sont détournées et qu'en acceptant d'être indemnisée de la sorte, la Ville de Paris se rend complice de la magouille pour accorder à Chirac un procès truqué... Ciel ! L'ancienne Juge impitoyable bafoue allégrement quelques principes de base. Passons sur la présomption d'innocence dont ne bénéficie guère "super voyou" dont elle craint qu'il ne soit condamné. Passons sur cette atteinte à la notion d'indépendance de la justice accusée a priori de faiblesse. Qui peut croire qu'un procès sans partie civile empêche la fermeté du juge ? Quoiqu'en dise Madame Joly, la Ville de Paris agit dans le strict respect du droit et de la légalité et veille aux intérêts de ses administrés. Et l'UMP fait ce qu'il veut de son argent et ce d'autant que les "employés fictifs" travaillaient dans l'intérêt du parti et de ses chefs: il appartient aux cotisants de valider ou non les comptes de  gestion de l'UMP et non à Madame Joly de s'en faire la juge qu'elle n'est plus. Mais la nouvelle "Ecojoliste" doit être convaincue que jamais au grand jamais le parti des Verts n'a réglé les frais de justice de ses élus poursuivis devant le tribunaux ou payé les dommages et intérêts mis à la charge de certains de ses militants. Elle risque d'avoir quelques surprises...

Repost 0
Published by pascal cobert - dans Horizon 2012
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 11:17

On connaît mon goût particulier  pour l'irrévérence et la provocation. Mais, j'ai sursauté en découvrant ce curieux titre paru ce samedi dans le journal "La Voix du Nord":

 

"Marc-Philippe Daubresse rentre dans le lard de Martine Aubry et du PS"

 

"Le lard de Martine Aubry" ! Est-ce bien raisonnable de traiter ainsi la Maire de Lille dans un journal de province qui n'est guère connu pour son humour graveleux. Même les célèbres  comiques virés de France Inter ne se seraient autorisés une telle vulgarité. C'est dire ! On se demande en plus si le journal oserait proposer à ses lecteurs le même titre à l'envers "Martine Aubry rentre dans le lard de Marc-Philippe Daubresse" moquant ainsi les rondeurs du sous-Ministre en charge de la jeunesse...

Repost 0
Published by pascal cobert - dans critique des médias
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 16:33

L'on sait que sous le pont Mirabeau coule la Seine et qu'on lui doit cette phrase qui a encore insipiré le comte de Villepin "Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté du peuple et qu'on nous arrachera que par la puissance des baïonnettes". Mais encore ? Quel a été le jeu de ce fabuleux tribun pornographe, de ce libertin affreusement  laid mais insatiable séducteur, de ce débauché vérolé surnommé "l'orateur du peuple" ? Alors lisez le dernier ouvrage de Harold... COBERT. Avec un tel nom, l'écrivain ne peut être que bourré de talents ! Effectivement. Ce billet n'est pas un spécial copinage; je ne connais pas ce "cousin caché". Dans son dernier ouvrage, donc, il imagine un conciliabule secret entre le bouillant représentant du tiers Etat et la reine Marie Antoinette. Car le "révolutionnaire" sachant tenir à l'occasion de vibrants discours à tonalité plus que radicale s'avère un monarchiste "républicain" et n'a d'autre passion politique que de sauver la monarchie en péril. Et Honré-Gabriel Riquetti de Mirabeau apparaît en moderne conseiller en communication proposant à la souveraine un "package" complet pour séduire une opinion forcément versatile et manipulable, sensible aux apparences et aux gestes symboliques. On retrouve un brin de modernité dans cette intrigue. Une belle histoire-fiction. Un roman théâtral subtil. Et on se prend à imaginer un de nos "représentants du peuple" rencontrant en secret la belle Carlita pour lui prodiguer des conseils avisés pour sauver un régime en perdition. Allez savoir !

 

"L'entrevue de Saint-Cloud" de Harlod Cobert aux éditions Eloïse d'Ormesson

Repost 0
Published by pascal cobert - dans tenu pour lu !!!
commenter cet article
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 09:54

Je suis parti quelques jours avec ma chérie à Venise. Si, si. Sublimissime. Envoutant. Emouvant. Romantique. Bref, le top du top, quoi. Mais le lieu a beau être magique, nous avions soif. Ben oui, il faisait chaud. Alors prudemment, nous nous sommes éloignés de la place San Marco où l'on vous sert des cafés à des prix prohibitifs  pour déguster une bonne "birra" bien fraîche en terrasse près d'un petit canal sympathique en un lieu moins touristique et donc plus abordable. Un véritable  délice. Sauf que, au moment de payer,  je découvre le "conto": 21 € !!!

 

"Tropo caro !" m'exclamais-je. " Ce n'est pas cher, signore, c'est le juste prix !" plaide le serveur adoptant un air offusqué. Constatant ma mine déconfite et peu convaincu par l'argument commercial, il ajoute avec cérémonie: "Ce n'est n'est pas n'importe quelle "birra", signore, regardez donc  l'étiquette !".

 

Penaud,  j'observe donc, intrigué,  la bouteille ayant contenu ce si cher breuvage ...

 

DSC_0155.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ben, oui. Si c'est de la "Moretti", ce n'est vraiment pas cher.... J'aurais même du laisser un pourboire !

Repost 0
Published by pascal cobert - dans C'est juste pour rire
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 08:00

En feuilletant un magazine pas vraiment sérieux qui relate la vie dissolue de la jet-set,  j'apprends par hasard une histoire extraordinaire. Vraiment incroyable !  Alors voilà, j'explique. Voilà donc qu'un couple de souverains se trouve au coeur d'un affreux scandale. Inimaginable. Le couple de tourtereaux a bénéficié (Comment refuser un cadeau ?)  des largesses d'un milliardaire désintéressé  qui a mis à leur disposition son jet privé et un yacht afin que ce couple passe de bonnes vacances. Cool.  Comme tout le monde, quoi !  On ne refuse pas un cadeau, non ?  Et alors, ce couple doit donc rendre des comptes. Si, si ! Le procureur chargé de la lutte anti-corruption s'est saisi de l'affaire et instruit plusieurs plaintes. C'est quoi le problème ? Ben, on se demande si ce "cadeau" amical ne pourrait suggérer en retour  le bénéfice de quelques faveurs... Je vous rassure ce type de scandale n'explose pas en notre bon pays. Non ! Nous bénéficions des règlesstrictes d'un régime vraiment démocratique. Nos dirigeants ne risquent pas de se compromettre dans une telle situation scabreuse. Ben voyons ! Ce scandale se déroule en Suède, un royaume  reculé peu au fait des valeurs qui nous gouvernent,  et concerne la princesse Victoria et son mari le prince Daniel. L'honneur est sauf !

Repost 0
Published by pascal cobert - dans C'est juste pour rire
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 08:13

Il faut empêcher la lapidation de Sakineh ! Bien évidemment. On ne peut qu'approuver  cet appel lancé par un groupe d'intellectuels parisiens  pour éviter la mort atroce, par lapidation, d'une jeune femme accusée en Iran d'adultère et de complicité du meurtre de son mari, réunissant l'éternel BHL, Madame Batinter, Rachida Dati et plein d'autres. Évident. Mais comment taire mon inquiétude et ma colère. Comment accepter  qu'en ce mois de Ramadan, les autorités musulmanes, les imams et autres docteurs de la loi islamique gardent le silence. Un silence insupportable. Un silence coupable. Impardonnable. Je sais bien que l'immense majorité des musulmans de France, ou ceux que l'on désigne ainsi, désapprouvent et condamnent fermement  ce type de torture pratiquée en Iran (Et d'autres pays qui croient appliquer la Charia). Mais pourquoi donc n'entendons nous pas de protestations énergiques, d'appels à manifester, de suppliques voir même de prières du haut de nos minarets ? Indifférence ? Gêne... Ignorance, aussi.  Accusée d'adultère, le prophète Mahommet a pris ardemment  la défense de la jeune et belle  Aïcha, contre tous ceux qui voulaient sa mise à mort à l'image de Jésus qui lui aussi a évité la lapidation de la femme adultère en lançant "que celui qui n'a jamais pêché jette la première pierre". Je m'égare. Peu nous importe Jésus ou Mahommet. Par la barbe de tous les prophétes, en vérité je vous le dis, ce silence doit être rompu.

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 08:03

Eric Besson et Yasmine Tordjman bientot mariesC'est désormais officiel. On peut donc en parler sans risquer des poursuites pour atteinte à la vie privée. Un Ministre de Sarkozy va concourir personellement à l'accélération de l'immigration maghrébine en France. Si, si.  Et pas n'importe qui ! Le Ministre de l'immigration lui-même. Oui, Eric Besson... Les bans sont publiés et la pétillante  Rachida Dati assurera avec brio la grandiose cérémonie en Mairie. Le jeune Ministre (Eh oui, Il a exactement  mon âge !) convolera, en ce mois de septembre,  en justes noces avec la belle et ravissante tunisienne qui l'adore, tellement il est charmant le galant homme. Et  du haut de ses 23 ans (Elle n'est pas si jeune que cela...) Yasmine Besson bénéficiera illico d'un titre de séjour... A moins d'une enquête de la PAF pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'un mariage "gris"... Affaire à suivre.

 

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche