Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 19:30

Bernard ROMAN, récemment réélu député du Nord pour un troisième mandat s'offre une rentrée avec tambours et trompettes. Avec ses amis DEROSIER et DURAND, il somme la nouvelle Ministre de la Justice, Rachida DATI, de faire cesser sans délai le scandaleP1010452.JPG des conditions de détention à la maison d'arrêt de Loos. Il a raison ! Sauf que... La situation était déjà indigne en 1981 et elle n'a guère changé lorsque Lionel JOSPIN était premier Ministre et que Bernard était Président de la Commission des Lois de l'Assemblée. Que n'a t-il tiré la sonnette d'alarme à l'époque ! Aussi la récente injonction à Rachida DATI apparaît quelque peu démagogique.

Faut-il croire que si Dame ROYAL et son ordre juste avait gagné le scrutin présidentiel, les détenus de Loos bénéficieraient aujourd'hui de conditions de vie aprticulièrement agréables ? Ne dites surtout pas que cela relève purement et simplement du... roman !

Repost 0
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 19:32

Rachida DATI, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux. Une jeune femme issue de l'immigration devient titulaire d'un Ministère régalien. Nous ne sommes plus à l'époque pourtant récente du sous ministre gadget: Tokia SAIFI secrétaire au dévelopement durable ou même Azouz BEGAG, certes Ministre à part entière, à la promotion de l'égalité des chances, sans budget, ni administration.

La France, si souvent qualifiée de profondément raciste, approuve. Les citoyens, dans leur immense majorité, toutes opinions politiques confondues, considèrent normal qu'une femme de caractère et de conviction, ancienne magistrate, soit Ministre de la Justice quelle que soit l'origine de ses P1000010.JPGparents.  

Les rares protestations émanent des "indigènes de la République" et de leurs acolytes pour qui Rachida DATI est une traître à ses origines. Une femme d'origine arabe ne doit pas se commettre avec les "souchiens". Ne va t'elle pas renforcer la répression judiciaire au préjudice de ses propres frères ? Pour ces gens là, il faut à tout prix sauvegarder les clichés, leur inépuisable fond de commerce: les salauds de blancs condamnent lourdement les pauvres arabes forcèment délinquants par ce que victimes d'une impitoyable ségrégation organisée par les salauds de blancs...

Quand une femme issue de l'immigration maghrébine accède à un poste à responsabilité, elle commet le crime de "collaboration", elle couche avec l'ennemi ! Elle aide les blancs à opprimer d'avantage les pauvres étrangers... "Fille de harki" lance t-on à Rachida DATI dont le père est...marocain. "Fille de harki", par ce que la traîtrise ne peut qu'être héréditaire ! 
Puisque l'intégration républicaine n'est qu'un leurre, aucun doute n'est permis; une femme maghrébine qui parvient au pouvoir n'est qu'une supplétive des colons...

Bien évidemment, ne dites jamais que ces gens là sont racistes !

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 20:01

paco4.jpg 

Nombre de Français vivent avec le syndrome de Poitiers, le fameux "732 Charles Martel arrête les arabes à Poitiers" que tout écolier a ânonné sur les bancs de l'école primaire. Une date mythique que tout élève a appris par cœur au point de ne jamais l'oublier. La liste des dates éternellement enregistrées est pourtant très courte: 52, le siège d'Alésia où Vercingétorix capitule face aux romains mais avec les honneurs, 800 le sacre du sacré Charlemagne, 1515 le fameux Marignan, 1789 et la prise de la Bastille. L'écolier se souviendra également de Clovis et du vase brisé, de Jeanne d'Arc et son bûcher de Rouen, de Saint Louis rendant la justice sous son chêne, du massacre de la nuit de la Saint Barthélémy, de Louis le 14éme et bien sûr le grand Empereur Napoléon. Telle est l'imagerie de la grande histoire de France.

Les dates, les faits, les actes retenus ne sont pas forcément les plus signifiants de l'histoire de notre pays. Le débat est possible. Mais, il est certain que l'illustre "732" n'a pas sa place dans le hit parade des dates fondamentales de l'histoire de France.

Le "732" a imprimé l'inconscient collectif de notre pays. L'acte héroïque, en réalité une banale interruption de quelques cavaliers venus d'Espagne, symbolise la résistance à l'invasion arabe toujours vécue comme un danger effrayant. Ce Roi en personne a résisté vaillamment, avec l'aide de son fils qui le guidait "père à droite, père à gauche" afin de parer les coups des sauvages. Grâce à lui, la France est restée la France, terre de chrétiens civilisés. Un geste qui nous a modelé. Et depuis 732, nous devons mener bataille contre l'envahisseur arabe qui menace sans cesse de ravager notre pays avec ses mœurs barbares.

On ne disait pas à l'école que ces cavaliers venaient d'Espagne où ils faisaient la gloire de villes comme Cordoue, Séville ou Grenade. On ne nous enseignait guère les enchantements de l'Andalousie arabe. D'un coup d'épée viril, Charles Martel avait, à nos yeux, renvoyé les arabes au delà de la Méditerranée.

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 19:55

  Comme le sionisme se nourrit de l'antisémitisme, le durcissement démesuré des lois relatives à l'immigration entretient les réseaux exploitant les misères humaines. A force d'interdire et d'empêcher la venue en France d'étrangers qui y ont naturellement leur place, l'immigration illégale prend de l'ampleur et grossit les rangs des comités de soutien. Un époux fera toujours son possible pour rejoindre son conjoint vivant en France. Le droit de vivre en famille est sacré.

Le nouveau Ministre de l'Identité Nationale va soumettre à l'Assemblée un nouveau projet de loi visant à limiter encore d'avantage les possibilités de regroupement familial. Notamment, celui qui entend rejoindre en France sa famille devra justifier qu'il maîtrise la langue Française. Comment fera la femme vivant dans un village d'un pays non francophone, celle vivant à plusieurs centaines de kilomètres d'un centre culturel français encore ouvert ? La frontière sera fermée. Alors, irrémédiablement, elle sera la proie d'un réseau mafieux et une fois arrivée en France elle rejoindra les rangs d'un comité de sans papiers. Elle devra, chaque semaine, défiler en scandant des slogans stéréotypés, envisager de participer à une grève de la faim minutieusement orchestrée. Puis, après quelques années de "militantisme", le Préfet accordera le titre de séjour.

 "C'est le CSP 59 qui mène la politique de délivrance des titres de séjour dans le Nord" me confiait récemment un haut responsable de la Préfecture. Les principes républicains sont bafoués. L'arbitraire est le seul critère de régularisation. C'est le fruit d'un accord tacite entre la Préfecture et le Comité. La nouvelle loi renforcera cet abus et le CSP sera encore plus incontournable.

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 14:04

74.jpg La France, tu l'aimes ou tu la quitte ? Le slogan choque bien évidemment. 

Saïd BOUAMAMA, le sociologue lauréat du premier prix "George MARCHAIS" des droits de l'homme (cela ne s'invente pas) avait déclaré lors de la première guerre du Golfe  "les Français n'ont que de la merde dans la tête". Salem KACET lui avait répondu "Retourne dans ton pays"...

La porte parole des Indigènes de la République, Houria BOUTELDJA,  n'a pas hésité  en juin 2007 a déclaré sur un plateau de télévision "Nous on les appelle les sous-chiens, parce qu'il faut bien leur donner un nom: les blancs"

Il s'agt d'un trait d'humour d'une finesse exemplaire. Les Français de souche sont des "souchiens". Amusant, non ?

La Ligue des Droits de l'Homme et le MRAP déposeront sûrement  une plainte...

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 14:15
Devantimg117.jpg la vieille porte de Damas, à Jérusalem, un rabbin affairé et un imam pressé se croisent et se bousculent involontairement. La foule grouillante s'engouffre avec difficulté sous cette arche qui mène aux lieux sacrés. Les deux hommes s'excusent mécaniquement sans se regarder, l'un en hébreux, l'autre en arabe. Les deux barbus relèvent alors ahuris les yeux au même instant. Ils portent l'un et l'autre les attributs de leur religion respective. "Salam" souffle le musulman, "Shalom" susurre le juif. Emportés par la vague humaine, ils dévalent côte à côte la ruelle bordée d'échoppes. Malgré eux, ils poursuivent le dialogue.

 "Alors comme ça, toi le juif, tu me souhaites la paix ! " s'étonne l'imam.

 "Pourquoi, toi le musulman, tu n'en veux pas ?" rétorque le rabbin.

 "Je prie 5 fois par jour pour que la paix soit faite sur cette terre" se justifie l'imam.

 "Et, entre tes prières, tu prends les armes ?" s'exclame le rabbin.

 L'imam hésite entre la colère et la franche rigolade. Il opte pour la seconde branche de l'alternative et rit en cascade. Le rabbin est quelque peu décontenancé.

 "Pourquoi te marres-tu Mahométan ?". En posant la question, le rabbin s'arrête. L'imam adopte la même attitude. Ils se trouvent à proximité de la via dolorosa et ni l'un ni l'autre n'emprunteront ce chemin de torture. Le juif insiste mais en adoptant une voix plus douce "Pourquoi te marres-tu ?". Le musulman soupire "Parce que nous ne connaissons pas d'arme assez efficace pour se défendre du venin qui agrémente ton discours". Le rabbin s'esclaffe à son tour.

Profitant de cette bonne humeur peu commune en cet endroit plein de tensions, les deux religieux décident de boire un thé à la terrasse du café qui se trouve justement à côté d'eux. Inconfortablement attablés, sans se soucier du regard interloqué des passants, nos deux hommes entreprennent une conversation sereine.

 "Pourquoi n'es-tu pas juif ?" lance le rabbin.

 "Pour la simple raison que je suis musulman" explique l'imam "Et, toi, pourquoi n'es-tu pas musulman ?"

"Dieu me préserve mon ami, fort heureusement je suis juif"

 "Alors, dis-moi, qu'est-ce qu'un juif ?"

 "C'est très simple, est juif celui qui pour une raison ou une autre pense être juif. Dis-moi, à ton tour ce qu'est un musulman ?"

 "Exactement pareil," confirme l'imam. est musulman celui qui pour une raison ou une autre pense l'être "

 "Nous servons le même Dieu, me semble-t-il, mais pas de la même manière" tranche le rabbin.

 "Vous avez été le peuple élu de Dieu. Mais au regard de vos dramatiques erreurs, Il a été contraint de choisir un autre peuple. Le prophète Mahomet nous a confié la mission que vous n'avez su remplir" précise, d'une voix mielleuse, l'imam.

 "Tu ne manques pas de malice. Mais garde-toi de tes illusions, nous restons l'élite de Dieu. Il nous a confié cette terre pour sa gloire et par sa force nous y resterons" préviens le rabbin.

 "Rassures toi, il n'est pas dans nos intentions de vous jeter à la mer. Tout comme nous buvons ensemble notre thé, ne pouvons-nous vivre ici, simplement côte à côte ?

 "Nous pouvons tous deux nous taquiner dans la bonne humeur entre hommes de bonne volonté mais les peuples ne se taquinent pas ami. Et nous n'avons pas les mêmes lois, les mêmes règles et nous sommes, vous et nous, particulièrement chatouilleux sur la question. Imagine que nous ajoutions vos interdits aux nôtres; Il n'y aurait plus grand chose de licite !" tranche le rabbin, manifestement désolé.

 "C'est vrai que chez vous, c'est très compliqué…" lance ironiquement l'imam.

 "Pas du tout. La règle est au contraire très simple." assène le rabbin. "Tout ce qui n'est pas strictement interdit est strictement casher "

 "En fin de compte, pour nous, c'est pareil. Tout ce qui n'est pas strictement arrham est strictement halal" conclue l'imam.

 Ils éclatent de rire, comme des gamins facétieux. Chacun paye son verre de thé et sans mot dire, l'un rejoint le mur occidental et l'autre le dôme du rocher.

 Ils ne se rencontrèrent plus jamais.

 

Repost 0
Published by pascal cobert - dans Palestine
commenter cet article
23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 14:14
img078.jpg Les initiatives intempestives de celle qui a fait échouer la gauche, Ségolene ROYAL, risquent de plomber la nécessaire rénovation du PS. Alors même qu'elle se refuse à la moindre autocritique sur son propre échec et qu'elle jette en pâture le premier secrétaire, coupable d'infidélité conjugale, elle veut dans le cadre de la liquidation de communauté, s'accaparer du parti afin de pouvoir devenir la candidate naturelle aux présidentielles de 2012, en vu d'un nouvel... échec.

Quiconque ose critiquer la démarche de la dame se voit accuser d'être soit un "Eléphant" et en tout cas un "sale macho".

Quoique l'on pense de la Dame des 35 heures, elle seule peut sauver le PS et la gauche toute entière.
Son ancrage à gauche est indiscutable. Son expérience nationale est évidente. Dans sa ville, le PS a fièrement affiché un score de 60% aux élections législatives. Ni Eléphant, ni Macho, mais novatrice et rassembleuse. 

Si le PS veut sortir de sa stratégie de l'échec pour que le peuple de France gagne enfin, il nous faut soutenir Martine AUBRY
Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article
23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 14:07
78.jpg Il l'a dit ! 
Patrick KANNER le 22 juin 2007:
 
"C'est  une idée simple. D'ailleurs, c'est une idée de Martine AUBRY"

-------------------------------------------------------------------------------
Il l'a dit !
Christian DECOCQ, quelques semaines avant le résultat des élections législatives: 

"La 3éme circonscription est impérdable pour la droite. Il faut vraiment être con comme Claude DHININ pour perdre face à Alain CACHEUX"

____________________________________________________________________________________________
Il l'a dit !
Patrick KANNER le 21 juin 2007:

"Bernard ROMAN a juré qu'il s'agissait de sa dernière campagne législative. Mais peut-on croire à une promesse de Bernard ?"

_____________________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________________________
Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche