Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 17:48

Peu de gens connaissent Salima Saa, présentée comme une nouvelle étoile de l'UMP et qui vient se présenter aux élections législatives dans la circonscription de Roubaix et de Wattrelos. Cette jeune femme qui s'annonce régulièrement avec la carte de visite de "fille de harki" préside l'Agence pour la Cohésion Sociale et l'Egalité des Chances (ACSEE). A l'annonce de la composition du nouveau gouvernement, elle a vivement critiqué la nomination de Kader Arif au poste de ministre délégué aux anciens combattants:

 

  "Kader Arif aux anciens combattant ! Son père était membre du FLN. C'est un symbole douloureux pour les anciens combattants justement"

 

Voilà donc un homme jugé par son ascendance ! Et l'engagement supposé de son père en faveur de l'indépendance de l'Algérie, lui interdit donc, selon Salima Saa, toute légitimité. Effrayant... Pour cette "étoile montante" de l'UMP la guerre d'Algérie n'est vraiment pas terminée.

 

Mais ce n'est pas tout. L'impétueuse s'apperçoit de sa bévue et annule son "tweet" pour en dégainer un nouveau qui n'arrange rien.

 

 

"Mes excuses pour mon tweet sur Kader Arif. C'était une fausse information. Il est fils de harki. Je lui souhaite tous mes voeux de réussite"

 

Voilà donc le nouveau ministre devenu subitement respectable puisque son papa aurait été harki et non pro FLN...

 

Effrayant. Elle aime pourtant à dire à ses détracteurs qui lui reprochent un communautarisme exacerbé qu'elle dirige justement un établissement public qui "lutte chaque jour contre les catégorisations des individus". Elle ne racialise pas. Non, seulement, seuls les enfants d'harkis méritent considération et les autres  ne sont que des traitres. Vraiment effrayant...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche