Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 14:19

Les journalistes ne nous encouragent guère à lire l'ouvrage du romancier Laurent Binet qui narre en observateur privilégié et en toute liberté l'histoire de la campagne électorale de François Hollande. Banal, sans surprise, sans scoop, normal trop normal à l'image du sujet, nous expliquent-ils. C'est qu'un homme qui n'est pas titulaire de la carte de presse et qui s'aventure à pondre un bouquin d'actualités n'est jamais bien vu par ses non-confrères. Chasse gardée. Quand une grande plume journalistique rédige un livre sur l'histoire récente de notre vie politique, tous ses amis de la presse trouvent l'oeuvre géniale. Mais là... Un romancier qui ne peut s'enorgueillir que d'un seul succès littéraire s'immisce dans leur monde à eux; cela n'est pas supportable. Pourtant, le livre ne manque pas de sel et il se dévore quand bien même, comme dans le film, Titanic, tout le monde connaît la fin heureuse. Il fourmille d'anecdotes savoureuses et nous découvrons que le mollasson supposé est en réalité un vrai dur. L'auteur dépeint les seconds couteaux devenus depuis ministres avec beaucoup d'humour. Mais alors pourquoi donc tant d'anti-publicité dans nos journaux ? C'est que Laurent Binet n'est pas tendre avec les journalistes !!! L'auteur raconte comment ceux qui étaient a priori hostiles au candidat socialiste retournent leur veste  lorsque la victoire s'annonce. Il narre ces troupeaux qui accompagnent le candidat pour ne retenir que l'accessoire. Ils posent tous les mêmes questions d'un intérêt mineur pour espérer une petite phrase si ce n'est une petite blague. Laurent Binet rapporte que les journalistes se retrouvent ensuite pour un "dé-briefing" afin de se mettre en phase. Ils se mettent "raccord". Il faut  que chacun retienne le même fait, la même expression du candidat, le même incident ou le même coup d'éclat. Et du coup, le lendemain, tous les journaux racontent exactement la même chose... Et les patrons de presse sont contents puisque personne ne s'est fait griller par la concurrence ! On comprend mieux pourquoi les journalistes n'aiment pas beaucoup Laurent Binet... Ils en ont le droit mais pourquoi donc ne le précisent-ils pas dans leurs critiques ? Qu'ils se défendent s'ils estiment être injustement accusés ! Bref, moi, j'aime bien les journalistes mais j'ai aussi adoré le livre...

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans tenu pour lu !!!
commenter cet article

commentaires

visiteur 26/08/2012 15:49


une simple recherche google montre que les journaux parlent au contraire abondamment de ce livre qui a beneficie d'un plan com bien ficele...

pascal cobert 27/08/2012 13:03



Certes, tous les médias parlent du bouquin. Mais, la plupart des articles consistent à soutenir qu'il s'agit d'un livre sans saveur sur un sujet banal. Un livre normal sur un président normal...
Une exception peut-être, Nord Eclair a consacré un article "neutre".



jean-noël coghe 25/08/2012 18:42


Eh ben, cher Maître, il n'est jamais trop tard pour prendre conscience de la réalité des faits....

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche