Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 14:51

img124.jpgVoila donc un député socialiste du Sud Ouest qui a su faire parler de lui en ce paisible week-end pascal en assénant deux claques à un jeune de 20 ans qui lui manquait de respect. Et c'est ainsi que Jérôme Cahuzac devint un héros... Il ne s'est pas laissé faire et a fait preuve d'une autorité salvatrice pour remettre à sa place un inconvenant. "Tu ne me respectes. Tu ne me tutoies pas !" a t'il  lancé en lui donnant les deux baffes.

 

Je ne sais quelle était exactement l'attitude irrévérencieuse de ce jeune qui ne connaît sûrement pas l'usage des bonnes manières et qui devait être particulièrement énervant.  Mais je sais que chaque jour, les juges expliquent inlassablement que l'on ne se fait jamais justice soit même. Quelques soient les circonstances, et personne en l'espèce n'invoque une quelconque légitime défense, le geste soit disant héroïque du député devrait le conduire à répondre  de son acte devant un juge de proximité pour une contravention de violences légères.

 

Si l'on accepte désormais qu'un élu bénéficie d'un tel droit de correction et qu'en plus on l'applaudisse chaleureusement dans les médias, je vais finir par avoir peur de croiser Martine Aubry qui me trouve parfois très  incorrect...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article

commentaires

yado 27/04/2011 14:49



un coup de pied au derrière ou une gifle n'ont jamais fait de mal...



BILOUTE du VIMEU 26/04/2011 19:06



Violence  aussi  contre les  ROMS par  élus  interposés  .... Mais  dans
quel  monde  vivons  nous  ???


Dans un communiqué, le maire de Villeneuve, Gérard Caudron reconnaît et justifie l'intervention de ses
services : « La situation empire chaque jour dans notre ville avec des bidonvilles qui s'étendent dans nos quartiers sociaux et à la lisière...


Après avoir mesuré les risques d'affrontements avec certains Villeneuvois excédés, évalué les dégradations
de toute nature et les comportements de plus en plus insupportables, malgré la présence d'autres citoyens qui les encouragent dans la négation de nos lois et règlements, j'ai décidé, samedi, de
manifester clairement notre ras-le-bol en prenant mes responsabilités et en m'opposant à de nouvelles constructions, a expliqué le maire villeneuvois. Cela me vaut quelques injures, des menaces
politiques et peut-être demain des poursuites. Je les assume et j'assumerai. »


 Pour sa part, Gilles Pargneaux, le maire d'Hellemmes, regrette
cette intervention mais cherche à temporiser : « Je pense que Gérard Caudron se trompe, je vais essayer de le convaincre qu'il a tort. Je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu


 



Ad Hominem 26/04/2011 16:42



Grand débat. L'attitude du "djeunénervé" fait partie de ce que l'on peut considérer, au vu de son âge et des faits (injures et provocation), des incivilités. Il aura d'autant plus tendance à y
recourir qu'il sait très bien que si elle sont punissables, elles n'en demeurent pas moins impunies. Alors, que faire ? Parce qu'au delà de l'aspect médiatique de ce cas d'espèce (qui a néanmoins
un précédent en la personne de François Bayrou), comment réagir à ce type de comportement lorsqu'on est un citoyen lambda et que l'on vit, et même que l'on subit, quotidiennement quelquefois ce
type de comportement ?


Vous avez une réponse, Maître ?



pascal cobert 27/04/2011 10:52



Non... Je n'ai pas de réponse. Et je sais bien que la pédagogie n'est pas toujours efficace même s'il faut commencer par là.



Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche