Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 18:10

La presse forcément unanime se fait l'écho avec bonheur et admiration  de l'arrêt rendu par la Cour d'Assises de Douai acquittant une femme ayant égorgé son mari au motif que ce dernier s'avérait violent depuis des années. Une première, clament en choeur les journalistes. Si la Cour a retenu la légitime défense pour innocenter la malheureuse, ce n'est certainement pas une "première". Sauf, si le jury a élargi quelque peu la notion... La riposte a t-elle été proportionnelle à l'attaque ? Pas certain... Certes l'homme a fait preuve de violences inacceptables mais apparemment, même s'il a étranglé son épouse dans la dispute, c'est après une claque que celle-ci a saisi un couteau pour l'enfoncer dans la gorge de son agresseur. Une plaie profonde de plus de 13 centimètres...

 

Bref. ce qui m'interroge le plus, c'est que l'innocentée du crime de meurtre a tout de même été condamnée pour avoir, avec son père, maquillé la scène du crime en posant un couteau à proximité du corps de la victime pour mieux convaincre les enquéteurs de la légitime défense alors que l'homme n'était nullement armé.

 

Comment peut on être condamné pour avoir maquillé la scène d'un crime qui n'a pas été commis ? Etonnant, non ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche