Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 19:20

Mais que s'est-il donc vraiment passé dans la suite 2806 de l'hôtel Sofitel de Manhattan ? Mystère de la chambre de luxe à 3OOO dollars la nuit agitée. On nous disait que la femme de chambre agressée était particulièrement digne de foi. Même les détectives de DSK n'avaient rien trouvé qui puisse "salir" la réputation de la plaignante. L'incriminé avait annoncé qu'il plaidait "not guilty" et ses conseils à 1OOO dollars de l'heure expliquaient timidement que la preuve d'une relation forcée ne serait pas apportée par l'accusation. Sans plus de précision... Et puis, voilà. La France socialiste faisait son deuil du faiseur de miracles économiques. Chti'Tine se lance dans la bataille des primaires sans avoir à négocier avec son ami retenu aux States. Et patatra ! Nouvelle épisode. Un rebondissement de taille. L'accusation estime désormais que la plaignante n'est pas fiable. C'est une grosse menteuse, comme dirait Marc-Philippe Daubresse quand il décrit la patronne de Lille. Tout s'effondre, DSK redevient innocent. Certains se demandent s'il ne faut pas attendre le retour de l'homme prodige et laisser Titine, la remplaçante, retourner à ses fourneaux pour laisser agir le meilleur d'entre tous. Hallucinant... En fait, on se précipite en commentaires avisés et péremptoires alors qu'on ne sait toujours rien de cette histoire. Le juge a libéré DSK "sur parole". On lui rend ses sous et il peut se balader dans les parcs et jardins américains mais ne peut toujours pas prendre l'avion pour revenir chez les "frenchies". En l'état, la procédure n'est pas abandonnée et le rendez-vous judiciaire du 18 juillet est maintenu. Donc, on se calme... On apprend donc que la soubrette a menti pour obtenir le bénéfice de l'asile politiqueaux USA. On nous dit qu'elle entretient des liens  avec des voyous, qu'elle perçoit des sommes d'argent plutôt importante et qu'elle a téléphoné à un détenu pour discuter de l'intérêt financier de maintenir ses accusations contre l'idole des Grecs. Certes, tout cela devient glauque... Mais, néanmoins, cela décrédibilise t-il complètement les accusations de tentative de viol ? Pas sûr... Peut être... A vérifier. On en est là. Mais ce qui détonne le plus, quand bien même s'agit-il d'une stratégie de défense américaine où il est préférable d'attendre de voir avant de dire quoique ce soit qui pourrait être contredit, c'est que DSK n'a jamais donné sa version des faits. Silence total. On aurait apprécié que l'ancien chef du FMI explique la main sur le coeur sa position. A t-il rencontré la femme de ménage, a t-il entretenu une relation sexuelle consentie éventuellement monnayée, y-a t-il eu un dérapage, un malentendu, une provocation, que sais-je encore ? Il ne dit rien. Et ce silence, peu commun, intrigue. Et on s'abstiendra de tout commentaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article

commentaires

yado 02/07/2011 12:32



DSK a dit que la relation était consentie



pascal cobert 02/07/2011 18:21



A ma connaissance, DSK n'a jamais rien dit. Ses avocats laissent entendre que la preuve du caractère forcé de la relation ne sera pas rapportée...



BILOUTE du VIMEU 01/07/2011 21:58



Sans aucune connotation libidineuse :


LE TROU


le trou des bidasses punis bêtement pour  des  manquements  à la 


discipline militaire !


le trou assez inexpliqué dans un emploi du temps de " ministre " 


international  curieusement  isolé 
des  ses  assistants  et  dans  une ville


qu’ il  connaît 
particulièrement  bien !!


enfin le trou ou plutôt le fond du trou atteint après   une glissade sans


doute due à
une imprudence de plus pour un puissant qui se croyant


invulnérable ne peut comprendre que la rigueur fait partie des fonctions si


on veut vivre sans ennuis !!!



Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche