Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 14:28

Alors que l'on se passionne plus ou moins pour le grand enjeu des élections présidentielles, le plan de rigueur de Martine Aubry à Lille se précise. La Voix du Nord relayait samedi dernier mon courroux et mon ire (oui, oui, tout cela !)  concernant les coupes claires de la Mairie sur le budget des centres sociaux lillois. La ville de Lille a besoin de sous à cause du sempiternel désengagement de l'Etat et fait tout d'abord des économies sur les services rendus aux personnes les plus fragiles de la cité afin de pouvoir financer comme il se doit les opérations culturelles de prestige dont on parle dans la presse étrangère ce qui fait un énorme plaisir à notre Maire à tous. Nos quotidiens régionaux nous apprennent également que ce qui faisait la joie des enfants de la cité "Lille Ranch" sera supprimé cette année. Les enfants s'amusaient à jouer avec des poneys dans une ambiance de western. Un grand succès chaque année. Economie oblige, la Ville explique désormais qu'une fois tous les deux ans, cela est bien suffisant. Et ce n'est pas tout ! La presse nous révèle que festivités de Lille 3000 obligent, l'opération "Lille neige" est également décalée. Des milliers d'enfants  y prenaient plaisir aux sports d'hiver à Noël. Ce sera pour plus tard. En février, nous dit-on, si le budget de 2013 le permet. Bref, la rigueur pour les pauvres, c'est la nouvelle politique lilloise. Y'a quelqu'un qui m'a dit que le directeur de Lille 3000, Didier Fusiller, était tellement choqué qu'il envisageait de renoncer à percevoir son juteux salaire. Mais ce quelqu'un n'est pas très fiable... Au fait, que disent les élus du  "Front de Gauche" au sein du conseil municipal ?

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche