Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 06:38

Pierre de Saintignon s'exprime rarement sur les réseaux sociaux. Sa déclaration sur Facebook en est d'autant plus détonante. On le sait le 1er adjoint au maire de Lille, 1er vice président à la communauté urbaine et 1et vice président du conseil régional milite farouchement contre le cumul des mandats en espérant obtenir IMG_0411ab-copie-1.jpgainsi le poste de Président de Région puisque le détenteur actuel du poste, Daniel Percheron, siège également au Sénat. Depuis des années et des années, le PS martèle sa volonté de mettre rapidement fin à ce système. Martine Aubry, lorsqu'elle était la grande cheftaine du PS menaçait les récalcitrants. Hollande l'avait promis durant la campagne électorale. Le non cumul, c'est pour maintenant.... Sauf que ! Le président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartelone, a confié au journal Libération que la grande réforme sera effective mais pas avant 2017. Bref, c'est pas pour maintenant mais pour après les prochaines élections présidentielles... Alors Pierre de Saintignon s'émeut:

 

"Ainsi tout conduit à penser que les opposants au non cumul des mandats auront su astucieusement jouer la montre, une fois encore , pour que, règles constitutionnelles à l'appui, ( déclaration du président de l'assemblée nationale) , le sujet soit renvoyé à 2017!!
encore un petit effort et ils parviendrons à faire oublier l'objectif.
Dommage, c'était l'occasion dans cette période difficile d'une nouvelle respiration démocratique."
 

 

(pour une fois je n'y suis pour rien dans les quelques fautes de frappe)

 

Le vicomte est amer. Les élus qui ont résisté aux coups de semonce et qui ont garder leurs postes en expliquant qu'ils attendaient la loi ont gagné la bataille et ce n'est pas demain que Pierre de Saitignon présidera la Région. Après 2017, peut être... 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article

commentaires

Jojo 12/02/2013 15:52


C'est sur que PDS est la démonstration vivante de la "respiration démocratique"

BILOUTE du VIMEU 09/02/2013 22:20


Le poids des partis est  trop important et  comme ils sont mal dirigés (  voir les conflits internes  des derniers temps )  on n'a pas  réfléchi à  comment vont
se faire connaître les  candidats  aux  imporatantes  fonctions si il y a un frein au  départ ??


Cela ne semble pas la bonne solution d'imposer ce non cumul dés aujourd'hui :


Il  faut commencer à passer  de 36600  communes à  moins de 20000 , à  mixer les généraux  et les régionaux  et  réformer les  structures  ,
mettre les  députés  européens  éligibles par les  grands électeurs  ... En clair réduire les frais ...

micheton 08/02/2013 19:12


Je ne suis  pas plus que ça fan de PdS mais il faut avouer que l'attitude des "barons" du PS devient exaspérante. Ils ont bien soutenu F.Hollande qui avait mis le non cumul comme axe de son
programme. 


C'est d'ailleurs assez incroyable que tous ces élus affirment la main sur le coeur qu'ils feront tout pour que le programme du candidat soit mis en oeuvre......à condition que ça ne les concerne
pas.


Cette attitude, au delà de son côté pathétique, fait le jeu du "tous pourris". Je ne suis pas un acharné du non cumul mais qu'ils respectent leurs engagements.


 

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche