Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 16:05

martineaimeleblogdecobert.jpgBon, on le sait, Martine Aubry n'aime pas beaucoup,  trop, du tout, les journalistes. Que des incapables qui ne posent que des questions idiotes et ne comprennent pas les réponses. Un peu comme le roitelet, quoi. Et il n'y a pas d'exception pour les journalistes locaux. Au contraire !  A ses yeux fragiles, ils sont pire encore. La Voix du Nord, passe encore. Mais Nord Eclair... D'ailleurs, elle ne lit pas Nord Eclair. Elle le reconnaît elle-même quand elle exige de ce journal la publication d'un étonnant droit de réponse. "Je découvre à la réception de lettres contestant ma position, un article de Nord Eclair..." explique t-elle. Bon, me direz-vous, de quoi s'agit-il ? Je m'explique.

  

Le 8 novembre dernier, Chti'Tine s'est exprimé à l'occasion d'un dîner organisé par la communauté juive et elley a condamné ceux qui prônent le boycott des produits israéliens. Elodie Raitière, jeune journaliste à Nord Eclair, relate la soirée dans un bref article et relève les propos de la grande cheftaine du PS:  "Je pense que ceux qui prônent le boycott se trompent de combat: au lieu de porter la paix, ils portent l'intolérance, ils portent la haine. Et quand on veut un chemin de paix, on ne commence pas par cela". Une prise de position qui a largement satisfait la communauté juive mais qui a ému les militants de la paix en Palestine et même les élus communistes et Verts de Lille qui se sont démarqués du Maire. Associer la pratique pacifique du boycott à une action haineuse et refuser de condamner les violations du droit international par l'Etat juif pour comparer le conflit israélo-palestinien à un contentieux de voisinage où chacun devrait mettre un peu de bonne volonté... C'est dur à avaler et nombre de personnes protestent et donc Martine Aubry découvre l'article de Nord Eclair. Grosse colère ! Titine envoie alors un droit de réponse au journal, lequel s'empresse de le publier alors qu'il n'avait pas lieu de l'être.

 

En effet, Martine Aubry conteste l'honnêteté de l'article d'Elodie Raitière pour confirmer sur une demie page qu'elle est effectivement opposée au boycott  !  Après avoir rappelé que, comme tout le monde, elle souhaitait la paix au Moyen-Orient, avec deux Etats, et le gel de la colonisation sans une fois encore rappelerqu'il y a un occupant et un occupé, la Maire de Lille explique "Je suis opposée au boycott des produits israéliens, comme des entreprises israéliennes. Ceux qui prônent le boycott se trompent à mon avis de combat. Au lieu de porter la paix, ils portent l'intolérance". Exactement ce qu'avait rapporté Elodie Raitière... Alors pourquoi accepter de publier un "droit de réponse" qui n'en est pas un ?

 

Bien mieux, à côté de "ce droit de réponse", le lecteur découvre un encadré intitulé "Hors de toute polémique" signé du rédacteur en chef de Nord Eclair, Jean-René Lore qui donne raison... au Maire de Lille ! Certes, l'article précise que les "citations rapportées, elles ont bien été prononcées" (donc il n'y avait pas lieu à droit de réponse) mais le rédacteur en chef, plutôt que de soutenir la qualité du travail de sa journaliste, déplore que cet article ait pu provoquer des messages de protestation et assure que le journal n'a pas voulu "volontairement" déformer la position du Maire et ajoute "Nous aurions dû - nous le reconnaissons - restituer cette position du maire de Lille dans sa globalité, et non pas d'une façon partielle et susceptible de laisser le champ libre aux interprétations, et aux polémiques sur un dossier aussi difficile et sensible". A genoux, tête baissée, prêt à recevoir quelques coups de fouet ?

 

Et Vive la liberté de la presse !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans critique des médias
commenter cet article

commentaires

BILOUTE du VIMEU 26/11/2010 19:51



Et  l'embrouille  continue  puisque  SEGO  dénonce  des  primaires 
arrangées  ;  alors  qu'il  y  a  seulement   un  code  de  bonne  conduite  pour arriver  à  ces    primaires   ; à l'évidence  la dame 
des  35  heures  décide  les  mesures  mais  se plante en  permanence  dans  leur  application encore avec  des 
déclarations pas  claires  du tout  et  de  style  appareil  politique  fatigué  et  pas  motivé ...  Un  effet  DELORS ….  Dans  les  gènes !!



Marc Prévost 26/11/2010 12:03



NE devrait demander à Isabelle Giordano de couvrir les sorties de Martine Aubry. 



*98 26/11/2010 09:53



  QUOI ? De la complaisance et des arrangements entre les principaux responsables politiques locaux et l’entreprise détenant un monopole total sur l’information dans la région ?!
Les bras m’en tombent !


D’habitude, les médias du groupe La Voix du Nord sont tellement acerbes, avec un sens de l’investigation qui dérange tellement les puissants… Nord Eclair, quel brûlot, quelle hargne dans la
défense de l’info citoyenne ! Ah, les reportages de fond à la une sur les sujets choc, comme les déjections canines sur les trottoirs, Cindy l’ex-candidate de Secret Story, ou la désormais
célèbre homonyme de Dany Boon !  Un vrai poil à gratter ! Jamais de censure ou d’autocensure ! Que des questions qui dérangent car aucun intérêt financier
derrière !


Non madame Aubry, les journalistes indépendants ne toléreront pas longtemps vos tentatives de limiter la liberté de la presse dans la région ! La Voix du Nord, c’est l’indépendance, c’est
l’éthique, c’est le respect du lecteur !



Aleth 25/11/2010 19:43



Cette fois, bien vu maître.


Puisque NE bat sa coulpe et qu'on imagine mal La Voix tirer sur l'ambulance ou sur "la patronne", il est bon que ce coup de force d'Aubry suscite quelque indignation.


Il y a au moins trois éléments sidérants dans cette histoire:


 


1) Aucune rectification, aucun droit de réponse, n'est demandé par Martine Aubry juste après la publication de l'article. Il faut attendre les prises de position des politiques pour que
le maire et son entourage prennent conscience, genre Paul de Tarse sur le chemin de Damas, de l'infâme inexactitude du papier. Ah oui pardon, ce sont des lettres ui l'ont avertie. Si j'étais la
première secrétaire, je licencierais les types chargés de la revue de presse.


2) Le droit de réponse, un placard maousse, est d'une taille bien supérieure à celle de l'article incriminée, ce qui fournira un excellent cas d'école aux futures promotions de l'ESJ. Au regard
du volume de texte, Jean-René Lore aurait au moins pu essayer d'appâter le lecteur. Exemple: "Exclusif: Martine Aubry dit tout", ou "Martine Aubry: l'entretien-fleuve". Bon, évidemment, cela
relève plutôt du soliloque.


3) Enfin, et vous l'avez dit, ce pensum n'est qu'une confirmation des propos rapportés, le blabla autour consistant à préciser la position de Martine Aubry. La journaliste a-t-elle soutenu, voire
insinué, que la socialiste soutenait la politique de Netanyahou? Non. Défendait la colonisation? Non. Réfutait l'idée d'un état palestinien? Non, non, non. Dans le meilleur des cas, la "patronne"
aurait dû réclamer la publication d'une précision. Appeler, ou faire appeler, la journaliste pour préciser. Ce barnum, cette condamnation de la journaliste, ce rédacteur en chef qui court à
Canossa, tout cela est indigne de la fonction que pourrait briguer cette femme, quelle que soit sa qualité par ailleurs.


Cette réaction disproportionnée s'explique par la pression et l'attention nationales qui pèsent sur l'action et les prises de position locales du maire.


Cela n'excuse pas tout.


Espérons que les syndicats maison en tireront les conclusions qui s'imposent.


Un journaliste lillois éberlué



BILOUTE du VIMEU 25/11/2010 15:21



Fermeture  éclair


ou 


éclair  au  choc  oh  là 


qui  donc  a  perdu  le  NORD  ???


Vu par un  picard  de  la baie  ,  comme  dirait un  corrézien  bien  connu


ça  fait  pschitt  !!!! 



Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche