Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 17:32

Y'a t-il encore  une opposition à Lille ? La droite lilloise avait obtenu un très mauvais score aux dernières élections municipales offrant à Martine AUBRY une majorité sans précédent. Le groupe Union pour Lille se retrouvait réduit à une dizaine d'élus. Puis, le jeune Notaire et surtout député Sébastien Huyghe a abandonné Lille pour rejoindre sa circonscription au coeur de l'été. Surtout, mon copain Loïc Leserre décédait alors qu'il était le seul à savoir s'affronter avec brio aux socialistes lillois sans jamais sombrer dans la facilité et la caricature. Christian Decocq reprend alors la tête de l'opposition tout en sachant qu'il ne sera pas le challenger de 2014. Une motivation de circonstance uniquement guidée par l'esprit de revanche contre Sébasien Huyghe qui l'avait snobé durant la campagne électorale.  Depuis qu'il a perdu son fauteuil de député au profit d'Alain Cacheux, Christian a perdu le goût du combat politique et il se retrouve à la tête d'une petite équipe dont il ne fut pas le sélectionneur. Bref,ce n'est pas le grand amour dans le groupe. Ils ne s'aiment pas, ils ne se comprennent pas. Il n'y a pas de projet ni d'ambition commune.

Ces derniers jours, on apprenait que deux des élus du groupe le quittaient: Isabelle Baert et Danielle Catelain. Puis la conseillère municipale Dominique Lemahieu présente sa candidature aux régionales sur une liste très à droite rassemblant nombre d'anciens du Front National faisant concurrence à la liste soutenue par l'UMP et conduite par Valérie Létard. "Notre liste était composée de bric et de broc" me souffle un élu d'opposition dépité "il n'y a aucue cohérence entre nous, chacun court après sa petite  ambition personnelle". Ils voulaient tous, ou presque,  se retrouver sur la liste de Valérie Létard qui a préféré la fameuse "ouverture", cette curieuse politique qui consiste à débaucher de récents opposants au préjudice de fidèles militants de vieille date. Seule Brigitte Mauroy grâce à son nom prestigieux a tiré son épingle du jeu alors qu'elle rêve toujours à un destin national. Elle n'habite pas à Lille(tout comme Christian Decocq, ce qui est aussi le cas de quelques élus socialistes...). Cela n'arrange pas les choses. En tout cas son mandat d'élue à Lille ne l'excite pas du tout. Tokia Saïfi que l'on ne voit jamais, ou si peu, ne porte aucun dossier lillois et ne s'est jamais exprimée sur une problématique de la commune. Bref, il n'y a pas d'opposition au conseil municipal. Et les élus de droite votent quasiment systématiquement les délibérations mises aux voix par Martine Aubry. Par méconnaissance des dossiers et des enjeux. Cela pourrait être risible si cela ne mettait gravement en péril notre démocratie locale. Ben oui ! Il n'y a pas de démocratie sans opposition qui contrôle, surveille, proteste, propose, dénonce. Sauf à apprécier le régime du parti unique...

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article

commentaires

BILOUTE du VIMEU 15/02/2010 16:56


Mtr COBERT , méthode COUE ou même méthode CAUET sont en effet les deux mamelles de beaucoup de politique actuellement , mais là bon sang , on a un beau morceau de langue de bois à la sauce bleue
???

Etant Picard de la Picardie profonde ( Baie de SOMME ) je ne connais pas ce personnage mais je crains pour lui un avenir politique déjà dans le passé !!!!!!!!

che min point d' vue et pi je l' partage avec mi !!!


MORELLE 15/02/2010 15:05


C'est le sarkozyste wazemmois co-organisateur du lipdub des jeunes populaires qui vous parle !

Je me présente de cette maniére puisque c'est égalemment comme cela, que Maitre Cobert perché sur sa maison de quartier, m'a qualifié.

Je viens déposé ici un commentaire pour défendre le groupe d'opposition dont je suis membre et dont je porte les couleurs au sein du conseil de Wazemmes.

Nous nous exprimons sur les sujets qui préoccuppent les lillois : le tapage nocturne et les nuissances de la vie estudiantine, la fac de droit de Moulins qui n'a jamais réussi à redynamiser le
quartier,le Musée des civilisations, où en est-on ?, l'état de malpropreté du parking de la République, ou encore y a-t-il une réaffectation possible pour les recettes du Casino ? entre
autre...

L'opposition, c'est le dernier recours aux droits lillois.
Nous sommes la médiatrice des droits lillois !
La Gauche Moderne avec Brigitte Mauroy, la droite républicaine avec Christian Decocq, Isabelle Mahieu etc..., le Nouveau Centre avec Thierry Pauchet, la tradition radicale avec Tokia Saïfi et des
personnalités de la société civile avec Pascal Labbé.

Martine Aubry sera désignée par son parti pour les Présidentielles après de multiples turpitudes dans lesquelles elle sera elle-même déchirée mais elle ira affronter le chef de l'Etat... Elle sera
battue donc affaiblie sur le plan local. Elle paiera son mode de gouvernance, davantage fondé sur le débat politique que sur le consensus ! Nous aurons notre chance en 2014 par ce que la démocratie
c'est l'alternance !

Christian Decocq a remis l'opposition lilloise en ordre de marche, a fait sa feuille de route, a relancé les Clubs de la Déesse, va chaque mois faire des visites de quartier, et a créer un nouveau
site internet...!

Alors non l'opposition lilloise n'est pas morte !


pascal cobert 15/02/2010 16:29


Et vive la méthode coué !


abdel 15/02/2010 10:33


J'ai compris ! Il n'y a pas de photo sexy à cause du titre...


pascal cobert 15/02/2010 10:33


Bien vu !


BILOUTE du VIMEU 13/02/2010 22:53


oui on peut croire à certains partages tacites ou de circonstances .... mais le fond du probléme de la représentation française c'est la palette restreinte et le niveau assez faible , un BAYROU n'a
manifestement pas assez de connaissances ... et pourtant il rassemble .... des mécontents .Peu d'ingénieurs , de chercheurs , de médecins se sentent attirer par la politiques du moment ,
curieusement les avocats reviennent en force ( qu'attend Mtr COBERT ???? ) C LAGARDE , MONTEBOURG , COPE etc... et une nouvelle race de " tardifs" VILLEPIN , MAMERE , R DATI ; tout cela est
troublant et sans grande consistance comme les fonds de notre BAIE de SOMME .... alors que les équipes politiques devraient être en marbre de MARQUISE ... ( clin d'oeil à l'auteur de ce blog !!!! )


bouboul 13/02/2010 17:54


Soyons réalistes !
Les années à venir vont être douloureuses : les déficits sont tels qu'il va falloir serrer la ceinture...du contribuable. Comment ? Mais par l'impôt, mon cher...!
Chaud devant !Et comment faire passer au mieux(ou moins mal) cette amère pillule ? Et si c'était en diluant les responsabilités ?
La droite est au pouvoir au niveau national (présidence, assemblée nationale, sénat) et la gauche au niveau local (régions, départements). Et si finalement ce joli schéma arrangeait tout le monde,
permettant à chacun de renvoyer la balle de la rigueur à l'autre ?
La droite souhaite le statu quo au niveau local (elle souhaite donc perdre les régionales à venir - voir les incroyables boulettes Proglio/Identité nationale/Jean Sarkozy/... - et fait gentiment ce
qu'il faut pour ça) ;
la gauche fera ce qu'il faut pour perdre la présidentielle (on parie ?) ; de cette façon, personne ne sera vraiment responsable de l'inévitable tour de ceinture auquel nous n'échapperons pas !
Dans ce contexte, malheur à celui qui concentrerait tous les pouvoirs dans ses mains ! On parie ?


Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche