Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 15:38

Stéphane Hessel, un grand homme, est décédé et tout le monde se bouscule pour lui rendre hommage. Tout le monde ou presque... Le Président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) ne connaît sans doute pas le pardon et ne pardonnera donc jamais à son "coreligionnaire" d'avoir tant défendu la cause des victimes de la politique de l'Etat d'Israêl. Oui, celui qui traquait inlassablement toutes les injustices soutenait aussi la cause des palestiniens réclamant la paix et la liberté. L'auteur du célèbre "Indignez-vous :" était et demeure un "traître" aux yeux  du CRIF. Ainsi, on peut lire sur le site du CRIF un "hommage" bien particulier:

 

"Il va sans dire que nous étions effarés par le succès de son fascicule d'une indigente indignation.

Nous pensons que la mise au pavois de Stéphane Hessel, malgré ses accommodements avec la vérité historique et sa faiblesse argumentative, en dit beaucoup sur le désarroi intellectuel de notre société et sur le rôle aberrant qu'y joue le marketing des individus qu’on transforme à bas prix en luminaires idéologiques.

Stéphane Hessel fut avant tout un maître à ne pas penser.

Son grand âge, son sourire, son apparente ingénuité, son indignation focalisée et ses poèmes surannés évoquaient un monde angélique, mais pavaient la route, certainement sans qu’il le voulût lui-même, aux véritables criminels tapis derrière l’enfer des bonnes intentions."

 

 

Un "hommage" pitoyable qui n'inspire que de l'indignation !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche