Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 16:07

Le journal Nord Eclair, dans un très bref article,  annonce sobrement la nomination d'un nouveau directeur à la tête de la fameuse Ecole Supérieure de Journalisme de Lille. Le journaliste, Sébastien Leroy, évoque un "nouveau" directeur avec des guillemets en précisant que le N°2 devient N°1. Comme chez Areva, quoi... Une nouvelle gouvernance, explique t-on dans l'article qui relate qu'un conseil d'administration s'est réuni le 1er juin dernier lequel a entériné "un plan de retour à l'équilibre budgétaire en 2 ans". On n'en sait pas d'avantage. Personne ne veut expliquer ce qui se passe vraiment dans cette école de prestige dont les déficits abyssaux font jaser depuis quelques années. L'an dernier, bonne fille, la Région avait accordé une petite subvention exceptionnelle de 2,8 millions € pour éponger les dettes et repartir d'un bon pied. Il semble bien que cela n'a pas empêché l'école à continuer de creuser toujours et encore le déficit. Pourquoi se gêner ?  Une nouvelle perte de près d'1 million €, semble t-il... Peut mieux faire !!! Pour une institution qui délivre quelques dizaines de diplômes chaque année, on peut parler d'un véritable record ! On souhaite savoir à combien revient le coût d'un étudiant, sachant que celui-ci doit débourser en début de cursus une rondelette somme de près de 8000€ pour pouvoir suivre les cours de la fabuleuse école. Le dernier Conseil d'Administration a été particulièrement houleux. Mais les administrateurs gardent le plus grand mutisme. A l'ESJ, on se méfie des journalistes... Aucune information ne sort de l'école de journalisme.  Le député Bernard Roman, grand argentier du Conseil Régional, s'était déplacé et n'a pas caché son agacement face à ce gaspillage de l'argent public. Le vert Eric Quiquet s'est montré encore plus sévère. Le directeur de l'Institut des Sciences Politiques, Pierre Mathiot, qui dirige une école tout aussi prestigieuse mais qui accueille beaucoup plus d'étudiants, s'est étonné de cette gabegie. Selon certains, il y a de trop gros salaires au sein de l'équipe dirigeante. Ceci expliquant cela... Même l'ancien président, Philippe Vasseur (l'ancien ministre a abandonné la présidence à l'occasion de son élection à la tête de la Chambre de Commerce et de l'Industrie), a manifesté un certain agacement. Depuis le temps que l'ESJ déclare adopter un plan de redressement pour une gestion saine... on continue toujours à creuser et creuser encore et toujours le déficit. Mais un jour, les banques risquent bien de se fâcher tout rouge et de lâcher la prestigieuse école qui a du mal à compter...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans petits potins lillois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche