Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 14:31

Il était tant qu'elle nous rassure ! Le suspens devenait insoutenable. Enfin, Dame Christine Lagarde s'est décidée à se soumettre aux aimables sollicitations de ses amis et a déclaré sa candidature à la direction générale du FMI quitte à perdre son fauteuil de ministre au sein du gouvernement français. Saluons un tel dévouement ! Pour remplacer le très à gauche Dominique Strauss-Khan, ceux qui l'avaient soutenu plaident aujourd'hui pour Christine Lagarde pour mener, bien évidemment, la même politique. On a même entendu la future candidate de la gauche aux élections présidentielles, Martine Aubry apporter un soutien appuyé à cette candidature. Si, si. On pouvait imaginer que Chti'Tine s'exclame "Et puis quoi encore ? Lagarde est une femme de droite dont nous combattons la politique ultra libérale qui appauvrit nos pauvres et enrichissent leurs riches. Le grand manitou du FMI doit rester un homme à la fibre sociale, un vrai anti-capitaliste comme pouvait l'être le récent titulaire du poste. Et on s'en moque que le poste revienne à un français. Nous ne sommes pas chauvins. Ce n'est pas la nationalité qui importe mais la qualité. Et au surplus, nous préférerions que la fonction soit confiée à une personnalité venant d'un pays émergeant. Voilà !". Et bien, non. Titine a dit qu'elle soutenait Christine qui pourtant a sur le dos un début de procédure dans le cadre de l'affaire Tapie puisque les parlementaires socialistes et ceux du Modem s'étonnent des largesses accordées à l'homme d'affaire sulfureux, ancien ministre d'un gouvernement socialiste, il est vrai, passé au sarkozisme. Et avec tout cela, il faut continuer à croire que PS et UMP, cela n'a rien à voir. Non mais !

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans Horizon 2012
commenter cet article

commentaires

BOUBOUL 26/05/2011 14:22



dans l'affaire Tapie (véritable scandale digne d'une république bananière et gifle monumentale infligée à la Justice - Mr Nadal tient peut-être là sa revanche...) Mme Lagarde n'a fait qu'
exécuter les ordres de l'Elysée, comme elle s'est toujours aplatie devant les puissants, durant sa "brillante" carrière d'avocate d'affaires.


Voici quelques mois, l'Express avait écrit (rubriques 'indiscrétions") l'explication de cette démarche (source : un proche de Sarkozy) : en 1995, la droite voulait revenir au pouvoir et Mitterand
était d'accord (il le fit élégamment savoir via Roger Hanin, son neveu Frédéric...) ; seul hic : la candidature éventuelle de Jacques Delors. Dans ce contexte, Tapie avait promis de se présenter
à l'élection au cas où Delors se présenterait, afin de lui briser les jambes. Ce ne fût pas nécessaire puisque Delors renonça et que la route s'ouvrit pour un retour de la droite...  


Dix ans plus tard, Sarkozy récompensa Nanard (ainsi que pour son ralliement de 2007) et ordonnea à Lagarde de décider un arbitrage bidon (alors que la justice s'était déjà exprimée jusqu'à son
niveau ultime : la cour de cassation !). procédure honteuse et le CV des arbitres (très grassement rémunérés) ne laissait aucun doute : on voulait le triomphe de Nanard. Décision scandaleuse,
jusque dans la réparation du préjudice moral ! On notera que Tapie est devenu un proche de Sarko (un des visiteurs du soir) et que fortune refaite, il brûle de se relancer dans les affaires et la
politique (avec son pote Borloo, de sinistre mémoire). Triste France !


Lagarde est un triste petit soldat qui a bêtement exécuté des ordres venus d'en haut.


Le vrai scandale est là : un président de la république que rien n'arrête et qui sacrifie tout à ses ambitions.


Mais il y a un autre scandale : comment un individu comme Tapie a t 'il pu être ministre d'état ? qu'a t'il réussi à vendre à Mittérand, Bérégovoy et Charasse (ses 3 protecteurs) ?


A propos de la nomination de Lagarde au FMI, Aubry a perdu une nouvelle occasion de se taire ; à l'inverse, Ségolène, Ayrault et quelques autres à gauche ont été dignes.


 



BILOUTE du VIMEU 26/05/2011 10:11



Pas  de  PANIQUE  !!!  LA GARDE  veille  sur le FMI  et  sur  DSK  dans sa retraite  dorée :


TOUT  est  NORMAL  ???


Loyer 35000 euros par mois....
J'espère qu'il a droit a l'APL



L'ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn, accusé de crimes sexuels, est arrivé hier soir dans sa nouvelle résidence surveillée dans le sud-ouest de Manhattan. DSK est arrivé en début de
soirée au 153 Franklin Street à Tribeca, un ancien quartier très en vogue d'usines et de hangars transformés dans les années 90 en immeubles de lofts.



DSK n’est plus SDF : la nouvelle maison de DSK a New York se trouve dans le quartier résidentiel de Tribeca. Quartier chic apprécié des artistes, la maison où DSK sera en résidence surveillée est
louée 35 000 euros par mois.



Du haut de gamme encore pour DSK et d’ailleurs aucun détail sur le rapport de Dominique Strauss Kahn à l’argent ne nous sera épargné puisque le Figaro rapporte qu’après s’être installé dans son
nouveau petit palais, l’ex-directeur du FMI et sa famille se sont faits livrés un steak salade à 242 dollars et DSK a laissé un pourboire de 25 dollars.
 
Dans sa nouvelle maison de luxe, DSK va disposer d’une salle de gym, de 4 salles de bain, d’un jacuzzi et même d’une salle de cinéma privée. Etre pestiféré coûte cher et même en contrepartie de
ce loyer effarant et de ce luxe tapageur, rien ne dit que DSK va pouvoir installer pour longtemps ses valises dans cette demeure située au sud de Manhattan : des riverains qui aiment le calme du
quartier commencent déjà à se plaindre de l’attroupement des médias.

 



BILOUTE du VIMEU 25/05/2011 16:26



Pas  trouvé mieux  !!!


LA  GARDE   avoue  , et  nous  voilà 
une  nouvelle fois  au tapis  au FMI !!!


Sauf   ACCORD    !!!   Sauf  ils  t’aiment !!! à l'autre  aile  de  gauche à  droite et  de  droite à  gauche !! 


Faites  tourner  les  serviettes  diplomatiques  ……… 



Une  nouvelle  chanson  de  Patrick  et  Sébastien   



Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche