Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 17:56

De toute évidence, il a été fait usage de gaz mortels en Syrie provoquant la mort atroce de centaines de civils. On nous annonce les preuves, nous les aurons sûrement. Mais qui a donc commis ce crime contre l'humanité ? On nous dit doctement que cela ne peut être que le chef de l'Etat syrien. Et là, on ne nous promet pas de preuve irréfutable. Mais, en boucle dans tous les médias, il est affirmé péremptoirement qu'il est acquis que le boucher de Damas doit être puni. Sans enquête, ni jugement. Certaines personnes apparemment sérieuses soutiennent qu'au contraire il faut se tourner vers un groupe de rebelles qui aurait fait usage du sarin aux fins de provoquer l'intervention militaire de l'Occident. On les entend peu à la télévision...

 

Sur ce, notre pays se ridiculise. Le Président Hollande a tout de suite enfilé son uniforme militaire pour assurer l'oncle d'Amérique que nous participerons aux combats. Dans les prochains jours ! Au plus vite ! Mais les anglais ont reculé. Le 1er ministre a consulté ses parlementaires qui ont refusé la bataille. Puis, Obama se souvient qu'il y a un Congrès et va le consulter. Ce n'est plus pour tout de suite... Il ne reste plus que la France a vouloir sans attendre jeter quelques bombes propres sur la capitale Syrienne. Et, bien évidemment, alors que député d'opposition Hollande soutenait qu'on ne pouvait, dans une démocratie digne de ce nom,  partir en guerre sans un vote du Parlement, devenu le grand chef des armées, il se refuse à consulter la représentation nationale puisque la constitution ne l'y contraint pas. Pas très glorieux...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BILOUTE du VIMEU 04/09/2013 12:42


BIENVENUE chez les CHTI  et  surtout à DENAIN  où on rigole BIEN à la rentrée :



Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche