Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 16:23

Je ne vais pas commenter ici ce scandale. L'affaire se passe de commentaires. Une jeune israélienne, après avoir terminé son service militaire, elle était officier, s'amuse à publier sur sa page Facebook intitulée "L'armée, la meilleure période de ma vie" des photos d'un genre particulier: Elle tape la pose en uniforme avec en arrière plan des palestiniens arrêtés et retenus dans des conditions inacceptables.Elle sourit et joue de son charme.  "Tu as l'air très sexy comme çà" lui a posté un ami. L'affaire fait grand bruit et le jeune femme a déclaré à la radio  "Je ne vois pas ce que j'ai fait de mal". Passons... Non, ce qui m'interroge, c'est le traitement médiatique.  AFP : Photographe : :: Photo publiée sur une page Facebook appartenant à Eden Aberjil, et prise, le 17 août 2010 sur le blog sachim.tumblr.com, montrant la soldate israélienne posant au côté de prisonniers palestiniens.

 

La presse israélienne dévoile le nom de la soldate,  Eden Abergil, mais les médias de France préservent son anonymat. Bon, me direz-vous, on ne risque pas de la connaître. Mais, cela ne s'arrête pas là. La plupart des journaux publient les photos chocs en floutant le visage de l'idiote masquant du coup l'aspect ignoble de la prise de vue. Il me semblait qu'habituellement l'on floutait les visages pour préserver les victimes et les innocents. Ici, c'est l'inverse. On masque le visage de la scandaleuse et on laisse apparaître celui des victimes. Etonnant, non ?

 

 

 

 

 

PS: Au JT de 20 heures sur France 2, le reportage de Charles Enderlin est, une fois de plus, irréprochable. Les photos ne sont pas floutées et le nom de la soldate annoncée.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans critique des médias
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche