Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 16:08

Pour qui donc votons-nous ? Pour un candidat qui nous plaît ou un programme porté par un mouvement politique ? Les deux mon général, me direz vous. Effectivement, en gros, l'on choisit une personne qui porte les idées d'une formation politique dont on se croit plus ou moins proche. Enfin, modérons... Pour réussir en politique, aujourd'hui, il vaut mieux jouer les traîtres que de militer des années dans un parti. On l'a encore vu lors de ces élections régionales: une socialiste se vend à l'UMP dans le Pas de Calais, un élu Vert recalé par ses camarades se fait élire avec le front de Gauche et un Modem mal placé court auprès de Valérie Liétard et à chaque fois ils figurent en position éligible. Tout cela n'aide pas à nouer un lien de confiance entre citoyens et élus. On se souvient d'un Kouchner fustigeant Sarkozy jusqu'au soir du second tour des élections présidentielles pour entrer dans son gouvernement dès le lendemain.

P1060549.jpgLa question se pose également avec la décision de Corinne Lepage de quitter le Modem. L'ancienne Ministre d'Alain Juppé avait rejoint François Bayrou lors des présidentielles en 2007 alors que le Béarnais avait le vent en poupe. Puis, ma consoeur porte le dossard orange aux élections européennes et siège désormais à Strasbourg. Puis, le Modem s'étiole, le Modem n'est plus à la mode... L'ex-jupette démissionne et on attend son arrivée prochainement dans les rangs d'Europe Ecologie, le mouvement qui monte. L'an dernier, Corinne Lepage me disait "ne pas être frappée par les idées concrètes" des écolos et considérait que s'incrustaient dans leurs rangs des personnages peu recommandables pour être bien trop proches de quelques islamistes en vogue. Pas grave, Corinne tourne la page...

Elle quitte le Modem, c'est son droit, mais pas le poste de député européen et là cela pose problème. Les électeurs sont trahis (encore !) puisqu'ils ont choisi, il y a quelques mois seulement, un candidate Modem et qu'elle ne l'est déjà plus.

On s'étonne après de l'abstention en hausse...

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans Régionales 2010
commenter cet article

commentaires

Zenon 21/03/2010 16:40


Le problème est que les idées de Mme Lepage varient souvent au grè des circonstances et du public auquel elle s'adresse . Me Cobert soulignait avec justesse combien sa vision d'Europe Ecologie a
varié en très peu de temps . J'ai constaté le même phénomène à propos du nucléaire . Durant l'hiver 2009, à Amiens, lors d'un conseil interdépartemental du MoDem, elle s'est montrée très mesurée
par rapport au nucléaire, soulignant qu'il y avait certes le problème des déchets à prendre en considération, mais que l'Allemagne, qui refusait d'avoir recours au nucléaire, devait utiliser des
centrales thermiques polluantes et payait son énergie électrique bien plus cher que la France . Or le 6 juin 2009 (la veille du scrutin des européennes, est-ce un hasard ?), elle se prononçait dans
Le Monde contre le nucléaire .
En réalité ce qu'il faut retenir de ce triste épisode est que Mme Lepage, constatant que l'écologie avait le vent en poupe et que F. Bayrou était affaibli par les mauvais scores du MoDem, espèrait
l'évincer et se présenter à la tête d'une alliance démocrates-écologistes (les verts n'ont pas de leader présidentiable) en 2012 . Sa tentative ayant échoué, elle a eu peu d'écho au MoDem et les
Verts ne l'ont "draguée" que pour affaiblir le Mouvement démocrate aux régionales, elle a utilisé au maximun son pouvoir de nuisance - allant même jusqu'à soutenir à Strasbourg une autre liste que
celle du parti dont elle était la vice-présidente - pour amplifier les difficultés du MoDem, provoquer sa dissolution et tenter de ramasser les miettes afin de les livrer au plus offrant .


Orange pressé 20/03/2010 23:13


Pour répondre aux éléments du Canard enchaîné, voici quelques éléments : http://tinyurl.com/yzbufu2
Concernant Corinne Lepage, elle a déclaré être parti pour défendre ses idées, elle ne rejoint pas Europe-Écologie mais travaillera peut-être avec eux comme elle le fait déjà au Parlement
européen, ni plus ni moins.

Ensuite, il semble nécessaire de préciser qu'elle reste dans le groupe ADLE et qu'elle ne compte pas renier les idées, le projet sur lesquels elle a été élue. Ceci prit en compte, tempère
légèrement le jugement sur son départ.


Zenon 20/03/2010 20:15


Effectivement, la veste de Mme Lepage craque de tous côtés, retournera-t-elle sa jupe à la prochaine élection ?


mag 20/03/2010 15:52


Je vous recommande l'article du Canard Enchaîné de cette semaine, consacré aux "renoncements" de cette  chère Corinne.
Marie


BILOUTE du VIMEU 19/03/2010 21:06


pauvre CORINNE  qui  n' a  pas  joué  le  bon cheval  béarnais  pour une  fois ..
Mais  si on  en  croit le  Courrier  Picard  elle  ne  joue pas  toujours  le  cheval de l' écologie  en  défendant par 
exemple  les   gros  porteurs  des  pistes  de  BEAUVAIS  contre les  riverains  et  puis .... et puis .... 
 encore  en  Picardie  mais  pourtant  c 'est  à  AMIENS qu' elle  a  connu  sa  plus belle  victoire  de femme  ,
pas  une  victoire  électorale  mais  celle  de  toute  une  vie  de  couple  uni  dans  votre  ordre  Mtr
COBERT  si  je  ne me  trompe ... alors  à  quoi bon  mêler la  politique  à une  belle  carriére , à  quoi  bon  par
moment  oublier la  ligne  verte  ???  l'avenir  est   assombri  ....  et  le  calcul  est pour une  fois 
révélé par  un  bon  hors  des  limites  de l'épure  d'une  trajectoire politique  rectiligne  ....  et  montante  ...


Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche