Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 14:35

img124.jpg"To bi or not to bi ?" C'est la question lancinante que relancent en coeur le Front National et la Droite Populaire de l'UMP. Bi ? Binational, bien sûr. Le débat sur la bi-nationalité est relancé. Un homme (ou une femme) ne doit avoir qu'une seule nationalité.  Ils s'indignent de ce que certains cumulent les nationalités comme des cartes de fidélité. Pourquoi pas... Sauf que, ils n'ont  pas toujours le choix.On le sait. Quand une personne de nationalité étrangère est également française de plein droit ou le devient en application de la loi, il ne peut en même temps renoncer à sa nationalité d'origine. Il n'y a rien de plus compliqué que le droit de la nationalité puisque chaque pays impose ses principes. Ainsi, par exemple, un couple composée d'une française et d'un mari d'origine algérienne met au monde une petite fille sur le sol américain lors de leurs vacances aux States. Et voilà la fillette, qui n'a rien demandé, affublé à la fois de la nationalité américaine, française et algérienne. Et si devenue grande, elle épouse un italien, elle pourra en plus se voir reconnaître la nationalité italienne. C'est grave, docteur ? A mon sens, pas du tout quand on a pas le choix. Une personne française d'origine algérienne ne peut absolument pas renier sa nationalité d'origine. Au surplus, un tel acte pourrait être un déchirement, une renonciation, une fracture familiale. Personne ne va exiger de Carlita qu'elle répudie sa nationalité italienne. Je peuxconcevoir que certains cas puissent être troublant. Rama Yade ministrefrançaise bénéficiait également de la nationalité sénégalaise. Avait-elle le choix ? A t-elle trahi la nation française ? Eva Joly qui postule au plus haut sommet de l'Etat français est également norvégienne. Cela peut géner. D'autant que la Norvège se refuse à intégrer l'Union Européenne pour le plus grand bonheur de son peuple alors que la France (et les écolos) ne jurent que pas l'Europe, l'Europe... Mais, bon. Sauf en cas bien improbable de guerre entre la France et la Norvège...

 

 Il en va différemment de ces français qui choisissent une seconde nationalité. Ainsi le Ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand qui a obtenu, par la grâce de son ami Ben Ali, la nationalité tunisienne. Pour le fun... mais indigne d'un ministre de la République. Que penser de ces nombreux français de confession juive qui sollicitent la délivrance d'un passeport israélien (il suffit de justifier d'avoir un grand parent de confession juive, comme dans les lois de Vichy...) et qui en plus participent aux guerres de ce pays que condamne (parfois) la diplomatie française ? On en dit quoi à l'UMP ?

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article

commentaires

Bigoudi 03/07/2011 15:03



Etes-vous certain qu'Eva Joly ait les deux nationalités ? Je connais une dame, née française, qui est allée faire sa vie en Norvège. Pendant de nombreuses années, elle avait les deux
nationalités, et puis il y a quelques années, l'état norvégien lui demandé de choisir. Naturellement elle a choisi la Norvège.


Je suppose que c'est le même cas pour E. J. (enfin dans l'autre sens).



Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche