Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 16:58

J'apprécie particulièrement les bouquins de l'écrivain Amin Maalouf dont j'ai du lire la totalité de son oeuvre. Apprenant la sortie de son dernier roman"Les désorientés" édité chez Grasset, j'ai filé à la FNAC de Lille pour l'acheter. Je me rends vers le rayon "roman francophone" et cherche désespérément. Le livre est-il déjà épuisé ? La FNAC n'a t-elle pas encore été livré ? Déçu, je pars mais passe par hasard devant le rayon "Littérature étrangère" où trône en bonne place le bouquin recherché. Certes, Amin Maalouf n'affiche pas un nom qui fleure bon le terroir de notre France profonde,  et quand bien même est-il né au pays des cèdres, l'auteur qui a obtenu le prix Goncourt et siège au sein de l'Académie Française écrit bel et bien en français. Il ne s'agit pas d'un écrivain étranger qui a été traduit en notre langue... Curieux classement discriminatoire !

 

Du coup, j'ai vérifié: On ne trouve pas Emile Zola au rayon "littérature italienne". Dans quelques décénnies, peut-être, la FNAC "naturalisera" Amin Maalouf.

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert
commenter cet article

commentaires

NDZ 09/09/2012 22:02


Et à la FNAC de Vannes, on retrouve aussi en littératures étrangères le prix Goncourt 2006 de Benjamin Littel... Mais comme nous n'avons pas de Furet du Nord, nous sommes obligés de passer par
cet ersatz de librairie...

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche