Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 10:59

Nord Eclair, le journal qui vous éclaire, ne pratique pas la rancune.

Il y a peu, la direction de Nord Eclair licencie brutalement le responsable de la rubrique des sports, Benoît Dequevauviller. On lui reproche un humour à la...Brice Hortefeux. Le journaliste proteste. Une procédure est en cours

Puis, le journaliste  sportif rebondit. Maintenant que notre Région compte 4 clubs de foot en Ligue 1,la radio d'état "France Bleu Nord" l'embauche pour commenter chaque matin les exploits des Ch'tis joueurs de ballon.

Fière de cette nouvelle recrue, la radio se paye une publicité dans la presse régionale et notamment dans...Nord Eclair. Une pub ne peut se refuser en ces temps de disette.

C'est ainsi que l'on découvre dans son ancien journal cette annonce:


 














On apprécie le regrad quelque peu goguenard et moqueur du nouveau commentateur radiophonique. On perçoit une petite revanche dans la gestuelle... ce n'est pas tous les jours qu'un patron diffuse de la pub à la gloire d'un salarié qu'il a viré.

A l'occasion la pub mentionne que Benoît Dequevauviller a commis un ouvrage "2 saisons en enfer" publié aux excellentes éditions "Les lumières de Lille" consacré aux histoires du RCL. Non pas le "Rosé Club Lillois", noble institution animée par des journalistes du cru mais le "Racing Club de Lens" (que je connais moins bien...). Nord Eclair s'était refusé à promouvoir le bouquin. Maintenant, c'est fait !

Partager cet article

Repost 0
Published by pascal cobert - dans critique des médias
commenter cet article

commentaires

Marc Prévost 20/09/2009 12:01

Je confirme. Mais la secrète histoire de VDN a aussi été ostracisée à NE. " Mon président m'a interdit d'en parler" se défendait la hiérarchie nordeclairienne quand de courageux journalistes de base faisait la proposition. Trop laid ces cris d'orfraies !

fkl 19/09/2009 00:39

il se pourrait que l'authentique Rosé club lillois ait été historiquement présidé par un certain Luc Moleux, un géant de la photo à la VDN et grand monsieur de la convivialité...

jimmy salengro 17/09/2009 22:25

Je ne sais pas si vous vous rendez compte, Me Pascal Cobert, mais, quand vous présentez une bobine sur votre blog, ça a des conséquences...

Ainsi, si on tape Hélène Flautre sur Google, on tombe d'abord sur la caricature d'Hélène Flautre parue chez vous avant les photos de propagande de la toujours verte Hélène... C'est quand même vache pour l'inamovible députée européenne verte!

J'espère que le brave Benoît aura le même succès!

pascal cobert 18/09/2009 09:26


Je n'y suis pour rien cher Jimmy, c'est la magie d'Internet. La belle Hélène n'est pas la seule dans ce cas. Faites la même expérience avec mon pote journaliste Didier Specq; les seules vraies
photos qui apparaissent à l'écran viennent aussi de mon Blog...


Jean-Claude Malatesta 17/09/2009 11:02

C'est une belle leçon qui a bien fait rire dans les couloirs de Nord Eclair !
Et qui paraît-il, a rendu fou de rage l'actuel directeur général, Jean-René Lore, qui s'est étouffé en découvrant la tête de Benoît Dequevauviller dans son journal. Il n'était même pas au courant...
Ce savant journaliste ignore également la règle suivante :
un bon journaliste à qui l'on claque la porte au nez, doit savoir revenir par la fenêtre...
Dans le genre, le Dequevauviller est un as !
C'était aussi un emmerdeur de première pour la cheftaille de Nord Eclair, qui aime cultiver la médiocrité et le journalisme de brosse à reluire. Est-ce la raison de son licenciement ?

pascal cobert 17/09/2009 19:43


Vous y allez un peu fort ! Sur le fond, ne lisant jamais les rubriques sportives, je ne sais si le "licencié" écrivait dans un sens ou un autre. Qu'il s'explique lui même sur cette question !


georgette plana 17/09/2009 01:25

Ce n'est pas la première fois que Nord-Eclair se refuse à parler d'un livre écrit par un ancien collaborateur du journal de Roubaix. Il y a peu, le livre de Marc Prévost (ex-journaliste de NE) sur Pierre Mauroy avait été aussi considéré comme trop laid pour être commenté.

pascal cobert 17/09/2009 07:35


Trop laid ! Quel jeu de mot laid... En plus Marc Prévost, lui, n'vait pas été licencié.


Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche